V8 Supercars : Holden RT en quête de réhabilitation

Alors qu’elle fête ses 25 ans de présence dans le championnat V8 Supercars, qui s’ouvre ce week-end dans les rues de Adéaïde, l’équipe Holden Racing Team ambitionne de retrouver son meilleur niveau, alors que son dernier titre remonte à 2002, avec une évolution 2015 de son Holden Commodore dont la livrée a été dévoilée cette semaine.

Entamée l’an passé avec l’arrivée à d’Adrian Burgess, en provenance de l’écurie Triple Eight Red Bull Racing Australia, référence de la série, la restructuration de l’écurie officielle Holden portera-t-elle enfin ses fruits en 2015 ? L’an passé, James Courtney et Garth Tander, les pilotes maisons, n’ont pu décrocher mieux que des 6e et 9e places au championnat, respectivement, signant trois victoires à eux deux sur la saison.

Champion en 2010 sur une Ford FG Falcon du Dick Johnson Racing, James Courtney pensait franchir un palier supplémentaire dans sa carrière en intégrant l’équipe d’usine Holden l’année suivante. Mais les quatre dernières saisons passées sous les couleurs de "l’autre" marque au Lion se sont avérées plus que compliquées.

Même trajectoire pour Garth Tander, champion en 2007 avec le HSV Dealer Team, et sevré de titre depuis son arrivée dans l’équipe d’usine dès l’année suivante. Tous deux comptent bien accompagner le retour de l’équipe au top niveau, et contrer notamment l’insolente domination de l’autre écurie Holden, le Triple Eight Red Bull Racing Australia, dominateur de la série ces dernières saisons avec ses pilotes Jamie Whincup et Craig Lowndes, avec notamment six titres en huit saisons pour le premier cité.

Après avoir remporté six championnats pilotes entre 1996 et 2002, plus aucun titre n’est venu tomber dans l’escarcelle du Holden Racing Team.

Alors qu’il entame sa deuxième saison à la tête de l’équipe, Adrian Burgess entend bien mener à bien la mission qu’il lui a été confié : faire que l’équipe HRT renoue avec le succès. "Même avec la masse de développement que nous avons fourni l’an passé, vous ne pouvez pas prétendre être au top immédiatement", a confié Burgess au site Speedcafe.com. "Mais cela vous permet d’identifier la voie à suivre et, une fois que ce chemin est identifié, il reste encore beaucoup de travail pour optimiser les performances".

"Certaines des choses que nous avons essayé lors des tests de Sydney étaient les premiers éléments sur ce chemin", poursuit Burgess. "Ils nous ont donné des résultats positifs, mais nous savons que nous avons encore beaucoup de choses à améliorer. Il y a beaucoup de potentiel encore à exploiter. Nous verrons on nous en sommes à Adélaïde…"

"Nous avons les bons pilotes, les bons ingénieurs, les bons mécaniciens, nous avons mis en place les pièces fondamentales du puzzle", conclut Burgess.

A propos de cet article
Séries Supercars
Pilotes James Courtney , Garth Tander , Craig Lowndes , Jamie Whincup , Dick Johnson
Équipes Red Bull Racing , Holden Racing Team
Type d'article Actualités