WEC
12 déc.
-
14 déc.
Événement terminé
22 févr.
-
23 févr.
Prochain événement dans
28 jours
18 mars
-
20 mars
Prochain événement dans
53 jours
C
Spa-Francorchamps
23 avr.
-
25 avr.
Prochain événement dans
89 jours

McLaren renonce à l'Hypercar mais espère le DPi en WEC

partages
commentaires
McLaren renonce à l'Hypercar mais espère le DPi en WEC
Par :
14 déc. 2019 à 11:38

L'arrivée de McLaren en Championnat du monde d'Endurance ne pourra se faire qu'en cas d'intégration future de la réglementation DPi.

McLaren a définitivement écarté la possibilité de concevoir une hypercar pour intégrer la future catégorie reine de l'Endurance, mais reste fortement intéressé par un engagement en WEC si un accord est trouvé pour autoriser la présence de machines nées de la prochaine réglementation DPi. Directeur exécutif de McLaren, Zak Brown a fait savoir qu'en l'état, la catégorie Le Mans Hypercar nécessitait un budget trop élevé, que McLaren ne peut pas se permettre de débloquer. Il estime celui-ci à 25 millions d'euros, quand le constructeur britannique serait prêt à investir moitié moins pour un programme en Endurance.

"Avec la réglementation [LM Hypercar] telle qu'elle existe aujourd'hui, je pense que nous aurions financièrement du mal à être là", assure Zak Brown. "Je dois vraiment être responsable [économiquement], notamment avec l'écurie de Formule 1 qui a besoin de quelques années pour réduire ses pertes. Je ne peux pas m'engager à court terme dans toute forme de compétition qui se ferait avec des pertes significatives."

Lire aussi :

McLaren se montre très clair : seule l'arrivée d'une réglementation DPi 2.0 autorisée en WEC pourrait ouvrir la voie à un réel intérêt. Cette formule, en vigueur outre-Atlantique dans le championnat IMSA, permet à chaque constructeur de se baser sur un châssis LMP2 et va prochainement évoluer.

"De ce que je comprends du règlement DPi 2.0, nous pourrions construire une voiture de course qui aurait énormément l'ADN McLaren : l'apparence, le moteur, la boîte de vitesses, l'hybride, un peu de tout ça ou bien la totalité", affirme Zak Brown. "Une fois le règlement finalisé et une fois que nous comprendrons la situation, nous pourrons réagir. Nous ne ressentons pas de pression particulière pour nous engager lors d'une saison précise. Nous avons un formidable programme en Amérique du Nord avec l'IndyCar, donc nous voulons vraiment être en WEC car cela touche d'autres parties du monde."

Propos recueillis par Gary Watkins  

Article suivant
Nakajima critique un handicap de performance "trop extrême"

Article précédent

Nakajima critique un handicap de performance "trop extrême"

Article suivant

Un test en LMP1 sur la Rebellion pour Deletraz à Bahreïn

Un test en LMP1 sur la Rebellion pour Deletraz à Bahreïn
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Équipes McLaren Boutique
Auteur Basile Davoine