Hyundai, Toyota et M-Sport s'engagent officiellement en WRC hybride

Les constructeurs du Championnat du monde des Rallyes, Hyundai, Toyota et M-Sport, se sont engagés pour l'avenir hybride de la discipline dans le cadre d'un accord avec la FIA.

Hyundai, Toyota et M-Sport s'engagent officiellement en WRC hybride

À partir de 2022, la catégorie reine du WRC sera hybride. Alors que des doutes planaient, notamment du côté de Hyundai, il a été annoncé ce mercredi matin que la FIA et les trois constructeurs impliqués dans la discipline (Hyundai, Toyota, M-Sport) s'étaient engagés sur le développement d'un système qui sera financé par Compact Dynamics et Kreisel Electric.

L'accord pour la catégorie Rally1, qui a déjà reçu l'approbation du Conseil Mondial du Sport Automobile et dont la nouvelle cellule de sécurité a passé les crash-tests, porte principalement sur "la sécurité, la maîtrise des coûts et la durabilité", selon un communiqué de la FIA.

Lire aussi :

"Dans le cadre de cette initiative conjointe, la FIA et les équipes WRC s’engagent, à parts égales, au développement de la technologie hybride qui sera intégrée dans les voitures 'nouvelle génération'", poursuit le communiqué.

"En outre, la FIA introduit un modèle de partenariat innovant basé sur un cycle de trois ans, contrairement à l’engagement actuel d’un an, ce qui offrira plus de stabilité, de meilleures opportunités dans la planification du programme ainsi qu’un nouvel actif commercialisable pour toutes les parties prenantes. À travers ce modèle, l’engagement au Championnat du monde des Rallyes de la FIA passera en 2022 à un système de numerus clausus de quatre parts, attribuées respectivement à chacun des constructeurs actuels et à la FIA."

 

Après les doutes sur l'avenir du WRC suite au retrait de Citroën avant 2020 et au calendrier tronqué la saison dernière en raison de la pandémie de COVID-19, la nouvelle est un coup de pouce pour le plus haut niveau du rallye et devrait assurer la poursuite de la lutte entre les trois équipes majeures qui a cours depuis que Volkswagen a quitté le WRC fin 2016.

Le président de la FIA, Jean Todt, a déclaré : "Le Championnat du monde des Rallyes de la FIA est sur le point d’atteindre une étape marquante de son histoire avec l’arrivée des voitures nouvelle génération, les Rally1, dès 2022. Ce passage à la technologie hybride rechargeable n’est pas seulement le reflet des tendances actuelles de l’industrie automobile, mais permet également de rendre le sport plus durable d’un point de vue écologique."

"Ceci a été rendu possible grâce aux efforts conjoints des constructeurs et de la FIA. Le fait que les trois marques actuellement impliquées dans le championnat aient renouvelé leur engagement pour une période de trois ans est la preuve que le rallye mondial est tourné dans la bonne direction. Merci à tous ceux qui ont contribué à cette réussite. Et cela va de pair avec la transition vers l’énergie renouvelable, l’un des objectifs majeurs de la FIA et son mouvement 'Purpose Driven'."

partages
commentaires

Related video

Elena écarté : Loeb assume "un choix difficile mais qui s'imposait"
Article précédent

Elena écarté : Loeb assume "un choix difficile mais qui s'imposait"

Article suivant

Tänak et Hyundai poursuivent leur préparation sur asphalte

Tänak et Hyundai poursuivent leur préparation sur asphalte
Charger les commentaires