Sébastien Ogier premier leader au Rallye de Monza

Sébastien Ogier a réalisé le meilleur temps de la super spéciale qui ouvrait le Rallye de Monza, sur un terrain rendu glissant par des conditions météo difficiles. Elfyn Evans a pris la quatrième place.

Sébastien Ogier premier leader au Rallye de Monza

Le Rallye de Monza a débuté ce jeudi avec une première super spéciale longue de 4,33 km et tracée dans le parc de Monza, où se déroulera la majeure partie de l'épreuve ce week-end. Le secteur chronométré empruntait plusieurs parties du circuit lombard, dont la ligne droite, sur laquelle plusieurs chicanes ont été placées, ainsi que la Curva Grande. Les pilotes ont également roulé sur des portions sur terre. La neige apparue ces derniers jours a fondu mais les routes sont restées très glissantes.

Sébastien Ogier a été le plus rapide, avec 0"5 d'avance sur Thierry Neuville, auteur de la meilleure performance dans le shakedown ce matin, et 2"0 sur le second pilote Hyundai, Ott Tänak. Elfyn Evans, favori pour le championnat puisqu'il est arrivé à Monza avec 14 points d'avance sur Ogier, a pris la quatrième place. Le Gallois n'a pas eu une journée facile, avec un échappement endommagé à la suite d'un tête-à-queue dans le shakedown, puis d'une nouvelle frayeur dans cette spéciale.

Lire aussi :

Kalle Rovenperä s'est classé au cinquième rang, devant Esapekka Lappi et Dani Sordo, auteurs du même chrono. Cette courte spéciale a vu Takamoto Katsuta, aligné par Toyota ce week-end, percuter un mur en béton et endommager sa direction. Le Japonais n'a pas pu repartir.

Le rallye reprendra vendredi avec cinq spéciales au programme, toutes tracées dans le parc du circuit de Monza. Les pilotes devront attendre samedi pour quitter le Temple de la vitesse et découvrir des spéciales plus montagneuses, que la neige pourrait rendre très difficiles.

Italy Rallye de Monza - Classement après l'ES1

partages
commentaires
Evans a pu jouer le titre grâce à son intégration rapide chez Toyota
Article précédent

Evans a pu jouer le titre grâce à son intégration rapide chez Toyota

Article suivant

Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur

Lappi profite des conditions piégeuses, Ogier se fait une frayeur
Charger les commentaires