Course 2 - Un festival signé Jonathan Rea

Pour la 14e fois cette saison, c'est Jonathan Rea qui s'est hissé sur la plus haute marche du podium, à Jerez, laissant les pilotes Ducati se départager derrière lui.

Comme celle de samedi, la seconde course WSBK du week-end a été interrompue très tôt sur drapeau rouge, après la chute de trois pilotes dans le deuxième virage. Piégé dans le peloton par le système de grille inversée, Chaz Davies est parti à la faute avec Eugene Laverty, suite à un passage embouteillé dans le deuxième virage. Mais c'est surtout l'accident de Dominic Schmitter, derrière eux, qui a poussé la direction de course à stopper l'épreuve, le temps que le pilote suisse puisse être secouru et que sa moto et celle de Laverty soient évacuées – Davies étant quant à lui reparti.

Une vingtaine de minutes plus tard, tout le monde était de retour sur la grille. Tout le monde, ou presque car Laverty a dû repasser par la pitlane sitôt bouclé le tour de chauffe et c'est de là qu'il a enfin pu prendre le départ après ses collègues. Une nouvelle lourde chute a marqué le second départ, celle de Lorenzo Savadori dans le virage 6, sans toutefois que le pilote ne soit touché, et la course n'en a pas été impactée.

À l'extinction des feux, c'est Michael van der Mark qui a pris les rênes des opérations, profitant en cela de son départ de la première ligne (hérité de sa cinquième place en Course 1) et d'un excellent départ. Cependant la menace Rea n'a pas tardé à émerger. Dès la fin du premier tour, le Champion du monde a passé Lowes au virage Lorenzo puis il a enchaîné en dépossédant le coéquipier de celui-ci de la tête de la course dans la ligne droite. Le Néerlandais a répliqué pour reprendre brièvement son dû, mais quelques virages plus tard, Rea était bel et bien en tête, et ce définitivement.

Davies s'en est assurément mieux sorti qu'au premier départ et il est parvenu à passer entre les pièges pour se hisser dans le trio de tête dès le deuxième tour. Dans la foulée, Melandri passait à son tour Lowes. Parti de la dixième place sur la grille après son abandon hier, le pilote italien signait à cet instant le nouveau record de la piste en 1'40"734, puis quelques instants plus tard il profitait d'une erreur de son coéquipier pour le passer et entrer à son tour dans le top 3.

Melandri voulait certainement se rattraper après avoir frôle la victoire hier puis qu'elle lui ait échappé pour un problème technique. Mais Rea n'avait pas l'intention de passer trop longtemps pour celui qui avait hérité samedi d'un succès qu'il ne méritait pas et dès le tour suivant il battait à son tour le record de la piste en 1'40"640. Installé en tête, le Nord-Irlandais allait creuser son avance à chaque passage sur la ligne de chronométrage. Rapidement à l'abri, il était visiblement sur un autre niveau que ses adversaires et ne lâchera du lest que dans les six derniers tours.

"Incroyable ! Franchement, aujourd'hui ma moto était incroyable !" s'étonnait Jonathan Rea une fois de retour dans le parc fermé, convaincu que les changements opérés sur sa moto depuis hier ont été déterminants. "Le rythme… Être dans la fenêtre basse des 1'40 pendant toute la course, c'était absolument incroyable. Je n'ai pas de mots !"

L'attaque incessante de Melandri

Derrière lui, la course n'avait rien d'une balade dominicale. Les attaques et les dépassements n'auront eu d'égal que le nombre d'erreurs commises ici ou là par les pilotes Ducati et Yamaha, en bagarre pour le podium. Davies a tout d'abord repris la troisième place à Melandri lorsque celui-ci s'est frotté à Van der Mark en tentant, en vain, de le passer. Tout était alors à refaire pour le numéro 33, longtemps aux prises avec les pilotes Yamaha.

À dix tours de l'arrivée, Melandri a enfin réussi à prendre l'avantage sur Van der Mark et, en se manquant, celui-ci a rétrogradé derrière son coéquipier, avant de perdre encore une place au profit de Tom Sykes, installé en embuscade en queue de ce groupe. Les places resteront ensuite figées entre Lowes, Sykes et Van der Mark, tandis que devant eux la course tournait au duel entre les pilotes Ducati alors que Melandri rattrapait Davies.

Sans se soucier de la lutte acharnée qui oppose son coéquipier et Sykes au championnat, Melandri a multiplié les attaques, bien décidé à ne pas se contenter de la troisième place. Il est finalement parvenu à passer Davies dans le premier virage de l'avant-dernier tour, signant ainsi son 12e podium de la saison.

Quant à Rea, cette victoire est la 52e qu'il obtient en WSBK, ce qui le place à égalité de Troy Bayliss, alors même qu'il a dépassé Carl Fogarty au nombre de podiums (110). Désormais à la tête d'une avance de 143 points au championnat, il devance Davies, qui prend l'avantage sur Sykes au nombre de victoires mais se trouve à égalité de l'Anglais avant la dernière manche, de Losail. Kawasaki profite en revanche de ce résultat pour s'adjuger le titre constructeurs, le troisième consécutif.

À 15 secondes du vainqueur, Xavi Forés se classe septième après avoir livré une belle résistance à Sylvain Guintoli jusqu'à l'arrivée. Les deux hommes devancent Leandro Mercado, puis le binôme Torres-Ramos et, dans leur sillage, la MV Agusta de Leon Camier. La future moto de l'Anglais, la Honda, a encore connu un calvaire, seulement illuminé par un point marqué par Takumi Takahashi.

 Jerez - WSBK - Course 2

Pos.PiloteMotoÉcart
1 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 32'09.319
2 italy Marco Melandri  Ducati 2.732
3 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 3.974
4 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 4.624
5 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 6.454
6 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 10.120
7 spain Xavi Forés  Ducati 15.594
8 france Sylvain Guintoli  Kawasaki 15.902
9 argentina Leandro Mercado  Aprilia 16.396
10 spain Jordi Torres  BMW 19.129
11 spain Román Ramos  Kawasaki 19.673
12 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 20.353
13 italy Raffaele De Rosa  BMW 34.169
14 italy Alessandro Andreozzi  Yamaha 38.627
15 japan Takumi Takahashi  Honda 45.421
16 italy Riccardo Russo  Yamaha 45.469
17 italy Davide Giugliano  Honda 1 tour
18 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 2 tours
Ab. czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 6 tours
Ab. ireland Eugene Laverty  Aprilia 9 tours
Ab. switzerland Dominic Schmitter  Suzuki 19 tours
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Jerez
Circuit Circuito de Jerez
Type d'article Résumé de course