WTCC - Citroën et Honda tournent ensemble au Castellet

Cette semaine, Citroën est de nouveau au travail sur le circuit Paul Ricard, dans le sud de la France

Cette semaine, Citroën est de nouveau au travail sur le circuit Paul Ricard, dans le sud de la France. La marque aux chevrons fait tourner deux exemplaires de sa C-Elysée WTCC depuis lundi. Sébastien Loeb, Yvan Muller et Jose-Maria Lopez se relaient ainsi au volant.

"Nous continuons le développement de la voiture, et nous travaillons sur des points spécifiques tels que la procédure de départ", confiait Loeb il y a quelques jours, avant cette nouvelle semaine de roulage. "Les feelings sont bons. Après, il faut relativiser nos sensations parce que nous manquons de références. Il faudra attendre le coup d’envoi du championnat pour savoir où nous nous situons précisément"

Indirectement, il s'agit également de la première confrontation entre le constructeur français et Honda, qui a également posé ses valises au Castellet pour continuer le développement de sa Civic WTCC. Gabriele Tarquini et Tiago Monteiro sont sollicités pour ce qui constitue la troisième sortie de cette nouvelle voiture.

Si aucun chrono n’a été officiellement enregistré, il s’agissait-là de la première confrontation des deux équipes officielles, Lada continuant pour l’instant son programme de test en aparté. A noter que, si le beau temps a permis aux pilotes de rouler sur une piste sèche lors de la journée du vendredi, la pluie s’est invitée le mardi sur le circuit Paul Ricard, mettant un frein au travail de développement des deux formations. Mercredi, la piste était encore humide le matin avant d’aller en s’asséchant l’après-midi.

On notera également que Yvan Muller arborait logiquement son numéro un de champion du monde sur le pare-brise de sa Citroën C-Elysée, alors que Sébastien Loeb affichait le numéro 9, et José Maria Lopez le numéro 37. Des numéros définitifs pour cette saison ?

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Type d'article Actualités