WTCC - Loeb a ressenti la pression

Deuxième des qualifications sur le Slovakiaring derrière José Maria Lopez, Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée) reconnaît avoir connu une séance de qualification stressante, avec la pression de ses équipiers, et un circuit très rapide qui ne donne pas...

Deuxième des qualifications sur le Slovakiaring derrière José Maria Lopez, Sébastien Loeb (Citroën C-Elysée) reconnaît avoir connu une séance de qualification stressante, avec la pression de ses équipiers, et un circuit très rapide qui ne donne pas droit à l’erreur.

Il fallait être fort dans sa tête pour sortir vainqueur des qualifications sur le Slovakiaring. Les sorties de routes et incidents divers n’ont pas manqué en piste, et les pilotes Citroën ont frôlé la limite samedi après-midi pour se montrer les plus rapides.

Après s’être montré quelque peu en retrait lors des essais libres, puis en Q1, Sébastien Loeb est parvenu à signer un excellent temps lors de son tour lancé en Q3 qu’il pensait être suffisant pour la pole position, avant que José Maria Lopez ne mette tout le monde d’accord.

« Aujourd’hui, ce n’était vraiment pas facile, a commenté le nonuple champion du monde des rallyes, car je sentais la pression de mes équipiers et je galérais un peu avec mes réglages lors des essais libres. En qualification également, j’ai rencontré quelques problèmes, d’abord avec des coupures moteur puis quelque chose sur la suspension arrière ».

« Ce fut donc une séance tendue, et je suis heureux d’être deuxième. C’est un circuit magnifique, que j’ai déjà eu l’opportunité de pratiquer en GT et que je connais donc, mais cela reste une piste difficile : c’est très rapide, et c’est facile de faire des erreurs dans les courbes et aux freinages ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WTCC
Pilotes Sébastien Loeb , José María López
Type d'article Actualités