Hemberg : amende pour l’organisateur et la direction de course

Suite à l’accident grave de Richard Hammond lors des montées de démonstration, la Commission de discipline indépendante d’Auto Sport Suisse a pris les décisions. Par conséquent, le futur de cette course de côte est en danger.

Hemberg : amende pour l’organisateur et la direction de course
Ambiance
L'accident de Richard Hammond
L'accident de Richard Hammond
Richard Hammond
Christian Müller, Directeur de Course de Côte de Hemberg
Christian Müller et Christian Schmid
Christian Schmid, Président Organisation Course de Côte de Hemberg
Accident pour Richard Hammond

Auto Sport Suisse a été appelée à examiner de près si les circonstances de cet accident lors des courses de démonstration le 10 et 11 juin 2017 à Hemberg étaient conformes aux règlements correspondants. Dans le cadre des interrogations détaillées et des délibérations, les arrêts ont été rendus par la Commission de discipline indépendante (CD) d’ASS.

Dans la justification, la CD reproche à l’organisateur que les courses de démonstration n’avaient pas lieu selon la propre annonce lettre E et n’étaient pas conformes au Code sportif international (CSI) de la FIA. Ainsi, il a agi de la sorte contre les intérêts du sport automobile. 

L’association de la course de côte Hemberg sera punie d’une amende de 5000 CHF. Le directeur de course Christian Müller et les trois commissaires sportifs Hermann Müller, Karl Marty et Daniel Lenglet en tant que membres du jury subissent le retrait de leurs licences pour une durée de 6 mois en accordant une exécution de la peine assortie du sursis et en fixant une période probatoire. Les coûts de la procédure sont mis entièrement à la charge des concernés.

 

Dans sa prise de position, l’association de Hemberg avec Christian Schmid comme le président de l’organisation suscite l'incompréhension. Les responsables ne voient aucune base objective et factuelle pour soutenir les reproches par ASS.

Par manque de temps et pour des raisons financières, l’association ne va pas formuler un recours contre ces arrêts de la Commission de discipline auprès de la Cour d’appel nationale. Mais dans les prochaines semaines, les membres de l’association vont discuter et décider le futur de leur manifestation. 

Par manque de motivation et d’énergie des organisateurs privés, il faut craindre que cette course rééditée en 2011 se trouve en danger. Sa fin serait dommage pour la région de Toggenburg et tout le sport automobile en Suisse.

partages
commentaires
Diaporama : le Course de côte Ayent-Anzére gagné par Marcel Steiner

Article précédent

Diaporama : le Course de côte Ayent-Anzére gagné par Marcel Steiner

Article suivant

St-Ursanne : un duel italien attendu avec suspense

St-Ursanne : un duel italien attendu avec suspense
Charger les commentaires