Motos, Étape 10 - L'énorme coup de Van Beveren !

Dans une dixième étape au final renversant, marquée également par l'abandon de Kevin Benavídes, Toby Price s'est imposé et Adrien van Beveren a repris les commandes du classement général.

Motos, Étape 10 - L'énorme coup de Van Beveren !

L'arrivée à Djeddah se rapproche mais l'indécision règne toujours dans la catégorie Motos. Alors, il y a aussi la course par élimination qui fait son œuvre. Entre Wadi Ad-Dawasir et Bisha, dixième étape comptant 374 km de spéciale sur un parcours fait de variations de reliefs, KTM en a fait les frais. Sale journée en effet pour le constructeur autrichien, qui a d'abord perdu le tenant du titre Kevin Benavídes. Victime d'un problème technique après une centaine de kilomètres, l'Argentin n'a pas pu réparer et a dû abandonner la spéciale, la mort dans l'âme. 

Les espoirs de KTM reposaient encore sur Matthias Walkner, leader du classement général depuis la veille, mais là aussi, tout s'est effondré. Longtemps dans le coup, l'Autrichien a perdu très gros en fin d'étape, lâchant successivement cinq puis six minutes pour se retrouver distancé par les plus rapides du jour. Il n'est pas le seul à avoir connu une fin de spéciale si mouvementée, puisque Pablo Quintanilla et Sam Sunderland ont subi exactement le même sort. Eux aussi étaient parfaitement lancés dans cette étape mais ont soudainement perdu plusieurs minutes avant de rallier l'arrivée. Une hésitation dans la navigation serait à l'origine de ce grand bouleversement.

À l'inverse, Adrien van Beveren a été une fois de plus très régulier, ce qui a payé au chronomètre même si les deux hommes ne se sont pas battus pour la victoire d'étape. Et ils ressortent l'un et l'autre comme les deux très grands bénéficiaires de cette antépénultième journée de course. 

En ce mercredi décidément mitigé, KTM peut tout juste se consoler avec le scratch signé par Toby Price, venu se rappeler au bon souvenir de tous en s'imposant. L'Australien décroche sa première victoire sur cette édition, après avoir été pénalisé la semaine dernière lorsqu'il pensait avoir été le plus rapide sur la cinquième étape. Il devance Luciano Benavídes de 2'09, Joan Barreda de 3'21 et Adrien van Beveren de 3'35.

Les battus du jour paient une addition salée, Pablo Quintanilla terminant finalement à 7'05, Sam Sunderland à 11'18 et Matthias Walkner à 15'55. Et c'est Adrien van Beveren qui rigole, le Français reprenant la place de leader au classement général avec une avance inespérée de 5'59 sur Sunderland et de 6'15 sur Quintanilla. Car pour parfaire l'aubaine, le Chilien mais aussi Joan Barreda ont été pénalisés respectivement de une et deux minutes pour un excès de vitesse en liaison. Sur ce Dakar, on n'est visiblement pas au bout de nos surprises !

Classement général provisoire après l'Étape 10

  Pilote Moto Temps Pénalité
1 France A. Van Beveren Yamaha 33:27'06  
2 Chile P. Quintanilla Honda +05'15 01'00
3 United Kingdom S. Sunderland KTM +05'59  
4 Austria M. Walkner KTM +08'24  
5 Spain J. Barreda Honda +08'47 03'00
6 Australia T. Price KTM +27'43 06'00
7 United States A. Short Yamaha +33'57  
8 United States M. Klein KTM +37'49  
9 United States R. Brabec Honda +38'05 02'00
10 Chile J. Cornejo Florimo Honda +39'00  

partages
commentaires
C'est fini pour le tenant du titre Kevin Benavídes
Article précédent

C'est fini pour le tenant du titre Kevin Benavídes

Article suivant

Autos, Étape 10 - Peterhansel à l'envie, Al-Attiyah maîtrise

Autos, Étape 10 - Peterhansel à l'envie, Al-Attiyah maîtrise
Charger les commentaires