Motos, Étape 3 - Le Hero c'est Rodrigues !

Le pilote portugais Joaquim Rodrigues a décroché lors de la troisième étape sa toute première victoire sur le Dakar. Sam Sunderland reste leader du général pour une poignée de secondes.

Motos, Étape 3 - Le Hero c'est Rodrigues !

C'est dans une troisième étape raccourcie que se sont lancés les motards du Dakar mardi matin, avec une bonne centaine de kilomètres en moins au programme. La faute, une nouvelle fois, aux fortes pluies qui ont touché la région ces derniers jours et qui avaient déjà poussé les organisateurs à supprimer le principe d'étape marathon. La boucle autour d'Al Qaisumah proposait donc 255 km de spéciale. 

Une configuration qui n'a pas empêché, une fois de plus, de sacrifier l'ouvreur. Vainqueur hier, Joan Barreda a dû s'y coller et en a fait les frais, lâchant d'emblée trois minutes, avant de céder davantage en fin de parcours pour terminer au-delà des dix minutes. Dans le dur hier, Daniel Sanders a repris du poil de la bête. Parti bien après ses concurrents, l'Australien a fait parler la poudre à chaque point de passage mais il a finalement craqué dans les derniers kilomètres en laissant échapper près de trois minutes. Il dit s'être arrêté pour manger quelque chose.

C'est Joaquim Rodrigues qui en a profité. Après avoir fait preuve d'une belle régularité, le pilote Hero a décroché la victoire d'étape avec 1'03 d'avance sur Toby Price, 1'14 sur Mason Klein et 1'26 sur Skyler Howes. C'est une double première puisque jamais le pilote portugais n'avait gagné sur le Dakar, pas plus que Hero. Cinquième, Daniel Sanders affiche un débours de 2'55 sur le vainqueur du jour alors que, côté français, Adrien van Beveren a terminé neuvième à 4'43, juste devant Matthias Walkner. Xavier de Soultrait a bouclé la journée à 6'31.

Notons aussi que Danilo Petrucci est reparti, au lendemain de son évacuation en milieu de deuxième étape. KTM a réglé ce qui semblait être un problème de pompe à essence et le pilote italien a utilisé son joker, désormais permis par le règlement, pour reprendre la route tout en étant pénalisé de plus de 11 heures au général.

Seulement 18e de l'étape avec 7'30 de retard, Sam Sunderland sauve sa place de leader au classement général pour quatre petites secondes devant Adrien van Beveren. Joan Barreda sort du top 10 tandis que le vainqueur du jour, Joaquim Rodrigues, est 17e à 37'43. 

Classement général provisoire après l'Étape 3

  Pilote Moto Temps
1 United Kingdom S. Sunderland KTM 11:13'40
2 France A. Van Beveren Yamaha +00'04
3 Austria M. Walkner KTM +01'30
4 United States S. Howes Husqvarna +03'55
5 Australia D. Sanders KTM +08'54
6 Spain L. Santolino Sherco +11'47
7 Chile P. Quintanilla Honda +16'51
8 Argentina K. Benavídes KTM +17'45
9 Slovakia S. Svitko KTM +17'54
10 South Africa Aaron Mare Hero +18'41

partages
commentaires
Nasser Al-Attiyah échappe à la disqualification
Article précédent

Nasser Al-Attiyah échappe à la disqualification

Article suivant

Autos, Étape 3 - Sainz se rebelle, Loeb perd une demi-heure !

Autos, Étape 3 - Sainz se rebelle, Loeb perd une demi-heure !
Charger les commentaires