DTM
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
22 jours
MotoGP
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto3
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
Moto2
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
15 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
IndyCar
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
2 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
58 jours
FIA F3
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
FIA F2
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
C
Yas Marina
28 nov.
-
01 déc.
Prochain événement dans
8 jours
Formule 1
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
ELMS
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
WTCR
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
C
Sepang
13 déc.
-
15 déc.
Prochain événement dans
23 jours

Extreme E utilisera de la technologie de Formule E

partages
commentaires
Extreme E utilisera de la technologie de Formule E
Par :
3 févr. 2019 à 17:15

Le nouveau championnat de SUV électriques, baptisé Extreme E, utilisera de la technologie développée pour la Formule E.

Alejandro Agag, PDG de la Formule E et cofondateur d'Extreme E aux côtés de Gil de Ferran, a expliqué que les voitures du nouveau championnat seront environ deux fois plus puissantes qu'une des monoplaces utilisées en FE. Les SUV d'Extreme E seront en partie identiques, quelques zones au niveau du bloc propulseur étant ouvertes au développement par des constructeurs.

Le châssis, la batterie, les suspensions, l'ECU et son logiciel feront partie des pièces identiques pour chaque voiture, alors qu'un moteur de Formule E sera également disponible, bien que cette pièce étant optionnelle d'après les informations de Motorsport.com.

Optionnelle car les constructeurs pourront venir et développer les deux moteurs électriques des SUV, qui seront toujours basés sur les moteurs actuellement vus en Formule E, mais où les constructeurs pourront ajouter leur propre technologie.

Lire aussi :

"On va construire ces voitures de zéro", a expliqué Agag au lancement de la série. "Il y a des similarités et des différences avec la Formule E. Mais l'on veut courir avec des voitures ressemblant à celles que monsieur tout le monde peut acheter. C'est la différence principale, on veut mettre en avant l'électrique que les gens peuvent ensuite acheter. On va fournir un châssis et une batterie standards, pour contrôler les coûts de la voiture et du championnat."

Ces deux composants seront construits par les fournisseurs habituels de la Formule E, à savoir McLaren du côté de la batterie, et Spark Racing Technology pour le châssis. Les constructeurs pourront y apposer des carrosseries silhouettes pour faire ressembler leurs SUV à ceux du commerce.

"McLaren développe déjà la première batterie, qui est basée sur celle de la Gen2 de Formule E, mais qui sera deux fois plus puissante car ces voitures auront deux moteurs de Formule E, donc le double de la puissance. On devrait arriver à 500kW de puissance. Spark Racing Technology sera notre partenaire en Extreme E, et développe déjà le premier prototype."

Ce dernier devrait arriver en avril, avant le début des premiers essais. Les équipes engagées recevront ensuite leur voiture au mois de juillet 2019. Le premier voyage du RMS St Helena, paddock flottant de la discipline, débutera en octobre 2020, pour amener les voitures sur les lieux de la première course en janvier 2021. Extreme E devrait utiliser un format d'équipes clientes, les constructeurs pouvant vendre leurs moteurs à un maximum de deux autres équipes, à un prix défini par l'organisation.

Cliquez sur les flèches présentes sur les photos pour voir l'image précédente/suivante et revivre le lancement d'Extreme E

Diapo
Liste

Le RMS St Helena

Le RMS St Helena
1/11

Photo de: Extreme E

Le lancement d'Extreme E

Le lancement d'Extreme E
2/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Alejandro Agag, PDG de la Formule E

Alejandro Agag, PDG de la Formule E
3/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Le lancement d'Extreme E

Le lancement d'Extreme E
4/11

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Alejandro Agag, PDG de la Formule E

Alejandro Agag, PDG de la Formule E
5/11

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Alejandro Agag, PDG de la Formule E et Gil De Ferran, PDG d'Extreme E

Alejandro Agag, PDG de la Formule E et Gil De Ferran, PDG d'Extreme E
6/11

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Fisher Stevens, directeur artistique d'Extreme E

Fisher Stevens, directeur artistique d'Extreme E
7/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

La carte des courses proposées

La carte des courses proposées
8/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Alejandro Agag, PDG de la Formule E

Alejandro Agag, PDG de la Formule E
9/11

Photo de: Joe Portlock / Motorsport Images

Gil De Ferran, PDG d'Extreme E

Gil De Ferran, PDG d'Extreme E
10/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Alejandro Agag, PDG de la Formule E, serre la main d'un représentant de Continental Tyres

Alejandro Agag, PDG de la Formule E, serre la main d'un représentant de Continental Tyres
11/11

Photo de: Sam Bloxham / Motorsport Images

Article suivant
Neuf constructeurs étaient présents au lancement d'Extreme E

Article précédent

Neuf constructeurs étaient présents au lancement d'Extreme E

Article suivant

Les résultats d'Extreme E resteront secrets pendant des mois

Les résultats d'Extreme E resteront secrets pendant des mois
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E , Extreme E
Auteur Alex Kalinauckas