Réactions
Formule 1 GP d'Espagne

Accrochage avec Hamilton : Russell convoqué par les commissaires

Les commissaires ont convoqué George Russell (Mercedes) à la suite de son accrochage avec son coéquipier Lewis Hamilton lors des qualifications du Grand Prix d'Espagne.

George Russell, Mercedes-AMG

Les qualifications du Grand Prix d'Espagne ont été particulièrement animées, notamment pour Mercedes. Après le meilleur temps de Lewis Hamilton en Q1 avec George Russell troisième, la deuxième phase s'est nettement moins bien déroulée pour les Flèches d'Argent, qui ont même connu une collision à ce moment-là.

Lire aussi :

Hamilton était en train de rattraper son coéquipier dans la ligne droite des stands ; celui-ci, ignorant manifestement sa présence, s'est décalé sur la gauche et l'a tassé vers l'herbe. Le contact a arraché la plaque d'extrémité de l'aileron avant du septuple Champion du monde.

Les commissaires ont ainsi convoqué Russell pour qu'il s'explique, le document officiel faisant état d'un "changement anormal de trajectoire causant directement un impact avec la voiture 44". Le jeune Anglais se défend au micro de Sky Sports F1 : "Je n'étais même pas conscient qu'il était là. Je commençais mon tour, j'essayais de prendre l'aspiration de Sainz. Heureusement, rien de mal ne s'est produit."

Malgré le troisième chrono en Q1, c'est dans l'ensemble une séance difficile pour Russell, qui a dû se contenter de la 12e place lors de la deuxième phase. Le pilote Mercedes est bien mécontent du comportement de sa W14.

"Je ne sais pas trop pourquoi, mais dès que je suis sorti des stands en Q1, les pneus n'avaient aucune adhérence, j'étais vraiment en difficulté. La voiture s'est mise à rebondir beaucoup dans les virages rapides, alors je ne pouvais pas les prendre à fond contrairement à ce matin. C'est une séance vraiment bizarre. Je ne suis pas surpris d'être éliminé en Q2, car la voiture n'avait pas du tout le rythme, je n'avais pas une bonne sensation avec. C'est décevant, certainement."

"Nous avons apporté des modifications, mais rien dont nous aurions attendu un effet si conséquent. C'était vraiment délicat pour tout le monde en piste, il y avait des voitures en difficulté un peu partout, mais nous ne devrions pas être dans une telle situation. C'est clair que c'est un peu dommage", conclut Russell.

Hamilton, lui, a pris la cinquième place en Q3, et pourrait s'élancer quatrième en cas de pénalité pour Pierre Gasly devant lui, le Français étant accusé d'avoir gêné Carlos Sainz et Max Verstappen en Q1.

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation

Related video

Article précédent Sous double enquête, Gasly espère pouvoir jouer sa carte demain
Article suivant Pérez explique sa sortie de piste à Barcelone

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse