Alonso : Oublier le milieu de grille et chasser Red Bull

partages
commentaires
Alonso : Oublier le milieu de grille et chasser Red Bull
Valentin Khorounzhiy
Par : Valentin Khorounzhiy
2 avr. 2018 à 10:03

Enthousiasmé par la cinquième place décrochée à Melbourne en ouverture de la saison, Fernando Alonso voit déjà plus loin, et surtout plus haut.

Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33 au stand
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33
Pit board for Fernando Alonso, McLaren MCL33
Fernando Alonso, McLaren MCL33

Si McLaren a encore du retard, y compris dans l'introduction des évolutions sur la MCL33, Fernando Alonso estime que le milieu de grille est déjà à oublier et que son écurie doit se concentrer sur le fait de chasser Red Bull.

En Australie, la nature du tracé de l'Albert Park a bien aidé le double Champion du monde à résister au retour de Max Verstappen, tout comme le déploiement de la voiture de sécurité virtuelle a favorisé la stratégie de l'Espagnol. En qualifications, la McLaren à moteur Renault s'est avérée la sixième monoplace la plus rapide du plateau… avant mieux ?

"Sans aucun doute, ce sera de mieux en mieux", promet Alonso. "Il y a beaucoup de potentiel qu'il faut encore débloquer dans la voiture. C'est le premier Grand Prix avec cette combinaison, McLaren et l'unité de puissance Renault, donc il y a encore beaucoup à venir. J'espère qu'à partir de Bahreïn nous verrons un nouveau pas en avant, et Red Bull sera la prochaine cible."

À Sakhir en fin de semaine, McLaren entend afficher de gros progrès grâce à l'apport de nouveautés qui n'avaient pas pu être prêtes à temps pour Melbourne. Et Alonso n'en démord pas, la référence Red Bull, qui dispose également du moteur Renault, doit être l'objectif à atteindre à terme. 

"Pour le moment, ils sont clairement devant nous", reconnaît Alonso. "Ils sont dans ce groupe très exclusif avec Mercedes et Ferrari. Mais McLaren veut entrer dans ce groupe et je pense que, lors des prochaines courses, nous espérerons oublier le milieu de grille, et nous sommes impatients de rejoindre ces trois top teams privilégiés. Il y a du potentiel dans la voiture, je ne vois aucune raison pour laquelle nous ne serions pas au rendez-vous lors des Grands Prix à venir." 

"Nous ne pouvons pas oublier que nous avons décidé de changer de moteur très tard dans la saison [2017], donc nous avons dû redessiner certaines pièces que nous avions déjà faites à l'arrière de la voiture. Je pense que l'intégration entre McLaren et Renault n'est pas encore faite à 100%, et nous verrons de plus en plus de potentiel lors des prochains Grands Prix."

Prochain article Formule 1
Sauber "n'a pas eu assez de temps" pour harmoniser ses concepts

Previous article

Sauber "n'a pas eu assez de temps" pour harmoniser ses concepts

Next article

Gasly : Honda a un "très grand projet" à long terme

Gasly : Honda a un "très grand projet" à long terme

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Shop Now
Auteur Valentin Khorounzhiy
Type d'article Actualités