Alonso ne craint pas l'impact de la puissance sur le châssis McLaren

Fernando Alonso ne s'inquiète pas du comportement de la MP4-30 lorsque celle-ci disposera de la pleine puissance du V6 Honda. L'unité de puissance du motoriste japonais n'est pas encore utilisée à son plein potentiel afin de travailler la fiabilité et de ne pas prendre de risques démesurés en ce début de collaboration difficile entre McLaren et Honda.

Selon Alonso, le travail également effectué sur le châssis ne sera pas remis en cause par l'augmentation significative de la puissance moteur d'ici quelques Grand Prix. L'Espagnol s'attend à une certaine constance dans le comportement de la monoplace.

"C'est une voiture qui n'est pas trop compliquée, ou disons pas pointilleuse", explique Alonso. "C'est une voiture qui vous donne confiance. Chaque tour que vous faites, vous pouvez attaquer de plus en plus, et cela ne vous réserve pas de surprises."

Alors que Jenson Button expliquait dans le paddock de Bahreïn que le bloc Honda n'est pas la seule faiblesse de la MP4-30 actuellement, Alonso insiste sur le fait que le développement est global sur la monoplace. Ainsi, l'augmentation de la puissance à venir ne devrait pas remettre en question l'autre partie du travail, effectuée côté châssis.

"Je crois que nous sommes conscients de ce problème, et nous faisons en sorte que les directions que nous prenons avec la voiture conviennent à la puissance que nous avons actuellement et à la puissance que nous pourrions avoir."

"Peut-être que cela changera certaines choses, la performance des freins, le rétrogradage, certains problèmes de traction ou des choses qui deviendraient un problème avec plus de puissance, mais nous nous assurons d'être prêts pour le moment où ce jour arrivera."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Fernando Alonso
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags honda, mclaren, moteur