Dakar - Sainz est entré en collision avec un motard

La deuxième journée du Dakar réservait hier aux concurrents la plus longue spéciale du rallye avec, au programme, 518 kilomètres chronométrés

La deuxième journée du Dakar réservait hier aux concurrents la plus longue spéciale du rallye avec, au programme, 518 kilomètres chronométrés. Non seulement, cette étape était longue mais elle présentait aussi une grande variété, avec des portions serrées et sinueuses suivies de zones consituées de poussière et de sable. La plus grosse difficulté à vaincre fut toutefois la chaleur, qui a fait souffrir tous les équipages. Pas de doute : le Dakar s’est montré à la hauteur de sa terrible réputation.

Pour tout le Team Peugeot Total, cette journée s’annonçait comme un véritable test puisque il s’agissait de la première sortie de la Peugeot 2008 DKR sur un terrain aussi varié et surchauffé. Le Lion estime qu'elle a passé avec succès cet examen de passage.

Carlos Sainz a abordé la journée avec le sentiment que ces pistes serrées et sinueuses ne conviendraient pas vraiment aux deux roues motrices de sa monture. De plus, il redoutait que sa position de départ (8e) ne lui fasse perdre du temps. L’Espagnol a, malgré tout, réussi à imprimer un rythme suffisant pour améliorer sa position au classement général.

Sainz a terminé la spéciale en 7e position, ce qui lui permet de pointer désormais à la 6e place du classement général. "Nous avons réussi à gagner deux positions en terminant sixième. Malheureusement, nous avons été impliqués dans une collision avec un motard dans la spéciale, ce qui a été un gros choc", résume-t-il. "Avant toute chose, mes pensées sont avec lui. Je lui souhaite un prompt rétablissement. Pour le reste, nous n’avons pas vraiment rencontré de problèmes mécaniques. Nous avons choisi de ne pas prendre trop de risques de manière à optimiser nos chances de rallier l’arrivée de cette longue étape."

Sainz est entré en collision frontale avec le motard amateur Laurent Moulin. Ce dernier, gendarme de profession dans la Sarthe, a été sérieusement blessé et à dû abandonner. Il souffre d'une fracture à la jambe et d'un traumatisme facial.

Stéphane Peterhansel a quant à lui terminé l’étape à la 26e place, ce qui lui vaut d’occuper la 22e position au classement cumulé. Le Français a heurté une souche cachée dans une zone de fesh-fesh qui a cassé une biellette de direction. Il est sorti de la voiture pour réparer mais lorsqu’il a voulu reprendre la piste, la voiture a refusé de repartir. Ce contretemps lui a fait perdre une heure.

L’ancien motard Cyril Despres a poursuivi sa progression avec une étape sans problème sur un terrain pourtant très sélectif. Il a accumulé une précieuse expérience qui lui permet de pointer, avec une remarquable symétrie, à la 24e place tant au classement général qu’à celui de la spéciale du jour.

Avec Peugeot.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Carlos Sainz , Stéphane Peterhansel , Cyril Despres
Type d'article Actualités