Dan Gurney est décédé

partages
commentaires
Dan Gurney est décédé
Charles Bradley
Par : Charles Bradley
15 janv. 2018 à 07:26

Le légendaire pilote américain Dan Gurney s'est éteint dimanche, à l'âge de 86 ans.

Dan Gurney, AAR/Eagle T1G Weslake
Dan Gurney, Eagle AAR104 Weslake, discute dans l'allée des stands avec Bruce McLaren, Eagle AAR102 Weslake
Podium: les vainqueur A.J. Foyt, Dan Gurney, deuxième place pour Ludovico Scarfiotti, Mike Parks. La première fois que le champagne a coulé sur un podium.
#1 Ford GT40 Mk4: A.J. Foyt, Dan Gurney
Henry Ford III, Dan Gurney, Edsel Ford II, A.J. Foyt

Dan Gurney est décédé dimanche 14 janvier des suites d'une pneumonie qui a entraîné des complications, alors qu'il avait 86 ans. Né en 1931 à Port Jefferson, il avait brillé au plus haut niveau du sport automobile : en Formule 1, aux 24 Heures du Mans, en IndyCar et en NASCAR.

Dans les années 60, à l'image d'un Bruce McLaren ou d'un Jack Brabham, il avait même lancé sa propre écurie, Eagle, et remporté le Grand Prix de Belgique 1967 au volant de sa monoplace.

"Avec un dernier sourire sur son joli visage, Dan est parti dans l'inconnu juste avant midi aujourd'hui, 14 janvier 2018", a indiqué la famille dans un communiqué publié dimanche soir. "Avec une profonde tristesse, avec la gratitude dans nos cœurs pour l'amour et la joie que tu nous a donnés pendant que tu étais sur terre, nous disons 'Godspeed'."

Au départ de 86 Grands Prix entre 1959 et 1970 avec Ferrari, BRM, Porsche, Lotus, Brabham, Eagle et McLaren, Dan Gurney en a remporté quatre, décrochant également trois pole positions et 19 podiums. Il avait terminé quatrième du Championnat du monde en 1961 et en 1965.

La carrière de Dan Gurney a été marquée par sa polyvalence, avec un succès aux 24 Heures du Mans 1967 au volant de la mythique Ford GT40, aux côtés d'AJ Foyt. Il s'agissait alors de sa dixième et dernière participation à la classique mancelle.

L'édition avait été marquée par la naissance d'une tradition, dont il avait été l'instigateur : la douche au champagne, qui rythme désormais tous les podiums en sport automobile et même au-delà. Un an auparavant, sur le podium manceau, le bouchon de champagne avait sauté malencontreusement. En 1967, Dan Gurney n'avait pas hésité un instant après sa victoire, en se remémorant l'anecdote.

Prochain article Formule 1
Pilotes américains "pas prêts pour la F1" : Steiner vivement critiqué

Previous article

Pilotes américains "pas prêts pour la F1" : Steiner vivement critiqué

Next article

Technique - Les changements réglementaires pour 2018

Technique - Les changements réglementaires pour 2018

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Dan Gurney
Auteur Charles Bradley
Type d'article Actualités