EL2 - Hamilton trahi par la fiabilité Mercedes

Immobilisé dans son garage en raison d’ennuis sur l’un des freins avant, Sebastian Vettel (Red Bull) manque du temps précieux de piste durant les premières dizaines de minutes de séance d’EL2

Immobilisé dans son garage en raison d’ennuis sur l’un des freins avant, Sebastian Vettel (Red Bull) manque du temps précieux de piste durant les premières dizaines de minutes de séance d’EL2.

Maldonado (Lotus), bloqué dans son garage dans la matinée en raison d’un problème de MGU-K, réalise ses premiers tours de la journée. Pas de quoi s’enthousiasmer particulièrement chez Lotus, cependant : Grosjean, dans la seconde E22, décrit un comportement « vraiment, vraiment mauvais », ajoutant que l’auto est des plus irrégulières « partout ».

Après seulement une paire de boucles, Bianchi s’immobile lui aussi dans le garage Marussia : son auto est affectée par un problème de MGU-H. Chez Williams, on est parvenu à réparer à temps la monoplace de Felipe Massa, accidenté en EL1.
Comme dans la matinée, les Mercedes sont les plus rapides en pneus durs, tandis que Fernando Alonso fait survivre Ferrari en troisième place, devant des Red Bull pas spécialement à leur aise et montrant des signes d’instabilité en sortie de courbes, jusqu’à ce que Ricciardo ne se montre une nouvelle fois le plus à l’aise du duo de l’équipe Championne du Monde.

Après une trentaine de minutes de séance, Ericsson (Caterham) est le premier à chausser le mélange pneumatique medium, avant d’être progressivement imité par le reste du plateau. Les temps tombent naturellement, passant d’une référence en 1’35.424s (Hamilton) à 1’34.508s (Hamilton). Maldonado et Grosjean continuent à se battre contre une monoplace donnant des « coups de raquette » en plein milieu de courbes. Chez Sauber, les pilotes ont également du mal à se maintenir sereinement sur la bonne trajectoire.

La séance de Lewis Hamilton prend fin à une demi-heure de la fin de séance : le Britannique est contraint d’immobiliser sa monoplace en piste sur un problème technique : « moteur mort, pas de changements de vitesses », annonce-t-il à la radio.

La fin de séance de Vergne est également compromise : la roue avant gauche du Français était prête à se détacher de la Toro Rosso. De son côté, Rosberg profite de ce temps pour réaliser une évaluation du comportement des pneus sur un relais prolongé. En dépit des craintes concernant la fiabilité Mercedes, le team allemand confirme qu’il a bien la vitesse pour truster aisément les deux premières places de chaque séance.

Formule 1 - Essais Libres 2 du Grand Prix de Grande-Bretagne 2014
Pilote Ecurie Temps Ecart Trs
01   L. Hamilton   Mercedes 1:34.508 14
02   N. Rosberg   Mercedes 1:34.736 +0.228 35
03   F. Alonso   Ferrari 1:35.244 +0.736 31
04   D. Ricciardo   Red Bull 1:35.511 +1.003 11
05   S. Vettel   Red Bull 1:35.627 +1.119 27
06   V. Bottas   Williams 1:36.016 +1.508 33
07   J. Button   McLaren 1:36.228 +1.720 34
08   K. Magnussen   McLaren 1:36.299 +1.791 35
09   K. Räikkönen   Ferrari 1:36.554 +2.046 29
10   J. Vergne   Toro Rosso 1:36.583 +2.075 26
11   F. Massa   Williams 1:36.671 +2.163 29
12   D. Kvyat   Toro Rosso 1:36.778 +2.270 30
13   E. Gutiérrez   Sauber 1:36.951 +2.443 34
14   P. Maldonado   Lotus 1:37.064 +2.556 35
15   R. Grosjean   Lotus 1:37.097 +2.589 33
16   S. Pérez   Force India 1:37.236 +2.728 36
17   N. Hülkenberg   Force India 1:37.449 +2.941 27
18   A. Sutil   Sauber 1:37.520 +3.012 25
19   J. Bianchi   Marussia 1:38.658 +4.150 11
20   K. Kobayashi   Caterham 1:39.068 +4.560 31
21   M. Chilton   Marussia 1:39.224 +4.716 28
22   M. Ericsson   Caterham 1:39.762 +5.254 21
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Sebastian Vettel
Équipes McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités