Ferrari : Alonso, pour le plus grand plaisir de ses supporters

L'ambiance qui régnait à Barcelone et la ferveur autour de Fernando Alonso étaient incroyables

L'ambiance qui régnait à Barcelone et la ferveur autour de Fernando Alonso étaient incroyables.

Car même s'il n'a pas remporté la course, le double champion du monde était davantage acclamé par les supporters que le vainqueur du jour Mark Webber.

Avec sa deuxième place acquise dans les tous derniers tours suite à l'abandon de Lewis Hamilton, Alonso se replace ainsi au championnat en n'accusant plus que trois points de retard sur le leader Jenson Button.

Felipe Massa a pour sa part connu un week-end beaucoup plus difficile. N'ayant jamais réellement su trouver les réglages idéaux, le Brésilien s'est montré assez transparent en course. Il termine tout de même sixième et récolte de précieux points dans l'optique du championnat.

Fernando Alonso, 2ème :


"Je suis content de prendre cette deuxième place devant mes supporters. Je suis heureux pour eux mais surtout pour l'équipe, qui a travaillé très dur ce week-end sans commettre d'erreur. Il est vrai que le résultat est arrivé d'une façon inattendue, mais c'est la course."

"Nous savions que nous pouvions nous attendre à un Grand Prix difficile car sur des circuits comme celui-ci, nous n'avons pas encore assez d'appuis aérodynamiques pour nous battre pour la pole position et la victoire, même si les courses sont très longues et ça s'est confirmé une nouvelle fois aujourd'hui."

"Dans de telles circonstances, nous devons essayer d'attaquer et d'exploiter chaque opportunité. Notre point fort semble être la gestion des pneus car les nôtres avaient l'air d'être en meilleure posture que ceux de nos concurrents en fin de course. Nous devons hausser notre niveau de performances mais nous avons le potentiel pour remporter le championnat."

"Le système de gestion de l'air soufflé sur l'aileron arrière a bien fonctionné mais il en est encore au stade expérimental. Peut-être que nous aurons une version améliorée en Turquie. Maintenant nous allons à Monaco, un Grand Prix particulier que tout le monde veut gagner."

"Les réglages et les pneus seront différents de ce que nous avions ici et nous verrons où ça nous place par rapport aux autres. Après des courses difficiles, je remonte sur le podium et je suis deuxième, trois points derrière le leader du classement : il y a encore un long chemin à parcourir au championnat mais je le répète, c'est un bon résultat."

Felipe Massa, 6ème :


"Ce fut une course difficile. J'ai pris un bon départ puis j'ai toujours été derrière d'autres voitures et je n'ai jamais réussi à rouler à un rythme constant. Encore une fois aujourd'hui, la principale difficulté venait du manque d'adhérence, surtout dans le troisième secteur."

"À chaque fois que je pensais pouvoir me rapprocher de Button, il réussissait à se détacher de moi sur certaines portions du circuit. Nous devons travailler pour améliorer les performances de la voiture et il n'y aucun doute là-dessus. Bien que nous ramenons un bon nombre de points à la maison, je ne peux pas me satisfaire de la façon dont se sont déroulées les choses ce week-end."

"Quand j'ai touché un retardataire, la dérive gauche de l'aileron avant s'est cassée mais le comportement de la voiture n'en a pas été très affecté. Si j'étais retourné aux stands pour changer le museau, j'aurais perdu au moins trois places, donc la décision de rester en piste était la bonne."

"Maintenant, nous nous rendons de suite à Monaco, ma deuxième course à domicile étant donné que j'habite à quelques centaines de mètres de la piste. Nous aurons des pneus différents par rapport à ici et j'espère que nous serons de retour dans une position plus favorable, du moins de mon point de vue."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Mark Webber , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités