Ferrari n'a "jamais vraiment développé" la SF21

La Scuderia Ferrari confie avoir consacré très peu de ressources à sa monoplace 2021.

Ferrari n'a "jamais vraiment développé" la SF21

À deux Grands Prix du terme de la saison 2021, il semble que Ferrari ait remporté la bataille pour la troisième place du championnat des constructeurs. La Scuderia compte 39,5 points d'avance sur McLaren, et seul un immense concours de circonstances paraît pouvoir la priver de cette position lucrative en matière de primes de fin d'année.

Lire aussi :

Ce résultat justifie manifestement l'approche de Ferrari en matière de développement, dans un contexte où les châssis sont de toute façon gelés et les opportunités donc limitées à certains éléments aérodynamiques, et où la réglementation 2022 représente un bouleversement technique.

"Nous n'avons jamais vraiment développé la voiture actuelle", explique Mattia Binotto, directeur d'équipe. "Nous avons fait quelques développements au tout début de la saison, et c'est tout. À part l'unité de puissance par la suite, mais en l'occurrence c'était un développement dans l'optique de 2022 : tous nos efforts depuis le tout début de la saison ont toujours été consacrés à la voiture 2022, nous n'avons jamais fait de compromis là-dessus. Alors disons qu'il ne nous est jamais venu à l'esprit à tout moment d'essayer de pénaliser 2022 au profit de 2021."

"Nous savions que nous pourrions nous battre pour la troisième place au début de cette saison, nous savions que ça risquait d'être très serré, mais nous savions que notre principal objectif en 2021 n'était pas la troisième place mais d'essayer d'améliorer tous les détails en tant qu'équipe ; la troisième place n'en est qu'une conséquence. Je pense que si aujourd'hui nous atteignons la troisième place, c'est parce que l'équipe – la manière dont elle travaille lors de différents week-ends – s'est certainement beaucoup améliorée depuis le début de la saison, et pas parce que la voiture elle-même a été développée."

Bien que l'écurie de Maranello soit la plus ancienne et victorieuse en Formule 1, Binotto estime que des progrès étaient nécessaires dans de nombreux domaines – et ont été réalisés.

"Je pense que l'équipe de course a fait beaucoup de progrès depuis le début de la saison, en matière de stratégie, de gestion, de communication avec les pilotes, de compréhension de ce que nous faisons. Elle a beaucoup progressé en matière de gestion des pneus. Depuis le Paul Ricard, l'équipe a développé beaucoup de petits outils et méthodologies pour essayer de mieux faire les choses. Je pense qu'en évaluant l'équipe dans l'ensemble, elle a fait des progrès et c'est super, surtout vis-à-vis de ce que nous ferons en 2022."

"Si je regarde où nous étions l'an dernier, sixièmes, avec peu de points au championnat [131 en 17 Grands Prix contre 297,5 en 20 GP cette année, ndlr], je pense que nous avons tiré le maximum de la réglementation actuelle ; la majeure partie de la voiture avait des opportunités de développement très limitées en 2021. Dans l'ensemble, je pense que l'équipe a fait de très bons progrès avec ce qu'il était possible de faire, et j'en suis ravi car la troisième place est effectivement une belle conséquence de nos efforts", conclut l'Italien.

partages
commentaires

Related video

Le drapeau jaune en Q3 au Qatar était justifié, selon Masi
Article précédent

Le drapeau jaune en Q3 au Qatar était justifié, selon Masi

Article suivant

Williams "frustré" par ses récentes performances

Williams "frustré" par ses récentes performances
Charger les commentaires