Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé

La FIA peine à donner de la visibilité sur la place des rétroviseurs

partages
commentaires
La FIA peine à donner de la visibilité sur la place des rétroviseurs
Par :
Co-auteur: Guillaume Navarro
14 juil. 2018 à 13:30

La Fédération Internationale de l'Automobile, qui veille sur la réglementation technique et sportive de la Formule 1, souhaite rencontrer les équipes pour évoquer la situation des développements autour des rétroviseurs.

Le rétroviseur de la monoplace de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Le motorhome de la FIA
Jo Bauer, délégué technique de la FIA, regarde les mécaniciens Ferrari autour de la voiture de Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H
Ferrari SF71H : rétroviseur fixé sur le Halo
Jo Bauer, délégué tehcnique de la FIA observe Lewis Hamilton, Mercedes-Benz F1 W08 avec le Halo
Le vainqueur Sebastian Vettel, Ferrari, sur le podium
Le drapeau autrichien à côté d'un drapeau au logo de la Formule 1 et d'un drapeau de la FIA
Comparaison des rétroviseurs de la Ferrari SF71H
Ferrari SF71H : rétroviseur fixé sur le Halo

Les responsables techniques des équipes F1 ont été convoquées à une réunion spéciale par la FIA sur le prochain Grand Prix de Hongrie pour tenter de se mettre d'accord sur une clarification des règles concernant les rétroviseurs, et garantir une meilleure visibilité arrière aux pilotes.

La génération actuelle de F1 limite ce que les pilotes sont en mesure de surveiller derrière eux et il a été décidé de prendre des mesures sur le sujet. L'intention initiale de la FIA était de pousser de nouvelles règles à temps pour le Grand Prix de Singapour sur le motif de la sécurité ; mais l'initiative a été abandonnée en raison de la nécessité administrative d'une telle ratification par le Conseil Mondial du Sport Automobile. Il a donc été décidé en premier lieu d'une rencontre entre les directeurs techniques et la FIA en Hongrie, dans 15 jours, afin de discuter de ce qui peut être mis en place en 2018 et pour 2019.

Le cas Vettel/Sainz

Cela fait un moment que la FIA surveille les designs de rétroviseurs. Une collision évitée de peu entre Vettel et Sainz lors des qualifications du Grand Prix d'Autriche a de nouveau mis le sujet de la sécurité sur la table. Jo Bauer, délégué technique de la FIA, a été vu en train de réaliser des tests de visibilité avec Vettel et Ferrari suite à l'incident, afin de constater la distance depuis laquelle l'Allemand était effectivement en mesure de voir.

Plus tôt dans le courant de cette semaine, la FIA a adressé une lettre de directives techniques aux équipes pour les informer du fait que de nouvelles règles seraient poussées pour des raisons de sécurité à compter du Grand Prix de Singapour.

Selon Nikolas Tombazis, responsable technique de la F1, l'évolution de design des F1 contemporaines fait que la surface supérieure des pontons et la région basse de l'aileron arrière réduisent la visibilité de l'arrière. Il a par ailleurs suggéré que la tendance en vogue, consistant à adopter des angles d'aileron importants (avec un avant pointant vers le sol et un arrière relevé) réduisait également la visibilité pour les pilotes de ce qui se passe derrière eux.

Plutôt que de laisser carte blanche aux équipes pour le placement de leurs rétroviseurs, la FIA a annoncé dans son courrier souhaiter déterminer une localisation spécifique sur toutes les autos. Le point central désiré se trouve à 640mm au-dessus du plan de référence et 450mm du point central de l'auto. Une tolérance de 5mm serait autorisée.

Jusqu'à présent, les rétroviseurs doivent simplement être situés entre 200 mm et 550mm de la ligne centrale de la monoplace, et aucune restriction n'était établie concernant la hauteur de pose.

Mais les changements de règles requièrent une validation par le Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, que même la FIA ne peut ignorer ! Il a donc été préféré, afin d'éviter les zones d'ombre réglementaires et de confusion, de retirer la directive susmentionnée et d'organiser un meeting en Hongrie à la place...

Le cas des double rétroviseurs Mercedes

Lors du Grand Prix de Grande-Bretagne, le week-end dernier, et avant que la FIA ne révèle ses intentions, Mercedes a testé un nouvel emplacement pour ses rétroviseurs dans le but de fournir une meilleure visibilité de l'arrière à Lewis Hamilton et Valtteri Bottas.

De nouveaux rétroviseurs-test ont été montés sous les dispositifs habituels pour offrir un point de référence et permettre d'établir si les pilotes percevaient mieux l'arrière et si le développement du concept valait la peine d'être poursuivi.

Néanmoins, la clarification de la FIA cette semaine concernant la nouvelle position potentiellement obligatoire des rétroviseurs signifie que les plans de Mercedes doivent changer dans l'attente d'une décision donnant une véritable... visibilité.

 

Article suivant
Williams va régler le problème "catastrophique" d'aileron arrière

Article précédent

Williams va régler le problème "catastrophique" d'aileron arrière

Article suivant

Renault "impressionné" par le gain en puissance de Ferrari

Renault "impressionné" par le gain en puissance de Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Auteur Jonathan Noble