La FIA innocente Hamilton dans l'incident avec Vettel

Les commissaires du Grand Prix d'Azerbaïdjan ont analysé la télémétrie de Lewis Hamilton et en ont conclu qu'il n'avait pas freiné, ni même levé le pied de façon inattendue, dans son accrochage avec Sebastian Vettel avant le deuxième restart.

La FIA innocente Hamilton dans l'incident avec Vettel
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
La voiture de sécurité mène le peloton devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 devant Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H, Lance Stroll, Williams FW40, Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17, Felipe Massa, Williams FW40 et Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17 lors d'un restart
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08, Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

C'est pourtant ce qu'affirmait Sebastian Vettel quant à l'incident survenu au virage 15. L'enquête de la FIA, qui a eu lieu pendant la course, n'a trouvé aucun élément en ce sens.

De plus, l'analyse du comportement de Lewis Hamilton durant à la fois le premier restart du Safety Car, et celui après l'incident, montre que le Britannique a agi précisément de la même manière à cet endroit du circuit, alors qu'il se préparait à reprendre une vitesse de course.

En effet, avec une pleine charge d'environ 1,5 km entre le virage 16 et la ligne de la voiture de sécurité, il fallait que Hamilton s'assure d'être suffisamment loin pour ne pas dépasser le Safety Car avant d'y être autorisé. Vettel reste toutefois convaincu que Hamilton n'a pas agi de la bonne façon et qu'il lui a fait un freinage dangereux.

"Nous savons que le leader dicte le rythme, mais nous étions en sortie de virage", rappelle Vettel. "Il a accéléré, puis il a tellement freiné que j'ai freiné dès que je l'ai vu, mais je n'ai pas pu m'arrêter à temps et je l'ai percuté par l'arrière. Je pense simplement que ce n'était pas nécessaire."

Par la suite, Vettel a reçu un stop-and-go de dix secondes pour avoir piloté d'une façon "potentiellement dangereuse" quand il a percuté Hamilton pour exprimer sa colère envers son rival. La perception du quadruple Champion du monde contraste toutefois avec celle de la FIA, dont l'analyse montre qu'il est bien responsable du contact avec la Mercedes.

Un communiqué de la FIA explique : "Les commissaires ont examiné les images vidéo, qui ont montré que la voiture 5 s'était portée à la hauteur de la voiture 44 avant de la percuter. Les commissaires ont décidé que cette manœuvre était considérée potentiellement dangereuse."

"Je me suis porté à sa hauteur, puis nous avons eu un petit contact mais je me suis surtout porté à sa hauteur pour lui faire un geste", renchérit Vettel. "Je ne lui ai pas fait de doigt d'honneur, je voulais juste lui dire – parce que je ne peux pas réellement lui parler – que ce n'était pas correct."

Vettel suspendu ?

Vettel a également été sanctionné de trois points sur sa licence pour l'incident avec Hamilton, ce qui signifie qu'il en a reçu neuf dans les 12 derniers mois. Il n'est donc qu'à trois unités d'une suspension selon le protocole en vigueur en F1, en raison des trois infractions déjà commises en 2016.

Cependant, les deux points de pénalité reçus au Grand Prix de Grande-Bretagne pour avoir tassé Felipe Massa hors de la piste sortiront de l'équation s'il ne fait rien de mal dans la prochaine course. Ils expirent en effet le lundi qui suit le Grand Prix d'Autriche, et Vettel doit donc s'assurer de ne pas être sanctionné au Red Bull Ring.

Points de pénalité sur la licence de Vettel

Grand PrixIncidentPoints
 Grande-Bretagne 2016 Il tasse Felipe Massa hors de la piste 2 pts
 Malaisie 2016 Accrochage avec Nico Rosberg au départ 2 pts
 Mexique 2016 Mouvement au freinage 2 pts
 Azerbaïdjan 2017 Accrochage avec Lewis Hamilton 3 pts
partages
commentaires
Räikkönen : "Pas un bon jour quand on abandonne deux fois !"
Article précédent

Räikkönen : "Pas un bon jour quand on abandonne deux fois !"

Article suivant

Faute coûteuse pour Hülkenberg dans le top 5

Faute coûteuse pour Hülkenberg dans le top 5
Charger les commentaires