La FIA confirme des limitations moteur plus drastiques en 2018

partages
commentaires
La FIA confirme des limitations moteur plus drastiques en 2018
Par : Fabien Gaillard
22 sept. 2017 à 08:10

La nouvelle version du Règlement Sportif 2018 a maintenu les limitations qui avaient été posées par la première mouture publiée en avril dernier, qui limite à deux par saison certains éléments du moteur.

Depuis 2014, les unités de puissance en Formule 1 sont composées de six éléments : le moteur à combustion interne, le turbo, le MGU-H (qui récupère l'énergie des gaz d'échappement), le MGU-K (qui récupère l'énergie du freinage), la batterie qui stocke l'énergie et le boîtier de contrôle électronique.

En 2017, les pilotes sont limités à quatre exemplaires de chaque élément pour disputer les 20 Grands Prix de la saison. Lorsqu'un pilote dépasse ce quota, il se voit appliquer dix ou cinq places de pénalité sur la grille de la course suivante, en fonction du nombre de pièces déjà remplacées.

Pour 2018, la FIA va aller encore plus loin et a confirmé ce jeudi, avec la nouvelle version du Règlement Sportif, que certaines pièces du moteur devront avoir une grande durée de vie pour qu'un concurrent puisse éviter des pénalités. 

Si le moteur à combustion interne, le turbo et le MGU-H seront limités à trois exemplaires, le MGU-K, la batterie et le boîtier de contrôle électronique seront eux réduits à deux par saison. Cette règle avait déjà été présentée dans la version du Règlement Sportif datée du 30 avril dernier et a donc été maintenue dans la version du 21 septembre.

Cela signifie que, dans les faits, avec un calendrier qui devrait compter 21 dates l'an prochain, certaines pièces du bloc turbo hybride devront disputer au moins 11 courses pour qu'un pilote échappe à des pénalités.

Dans le même temps, le système de pénalités à été simplifié – là encore, conformément aux règles issues de la première version du règlement – puisque désormais, la première fois qu'un de ces six éléments sera remplacé hors quota, cela occasionnera une sanction de dix places sur la grille et les fois suivantes cinq.

Prochain article Formule 1
Le système d'accès à la Super Licence F1 modifié

Previous article

Le système d'accès à la Super Licence F1 modifié

Next article

Hamilton ne chasse pas le record de titres de Schumacher

Hamilton ne chasse pas le record de titres de Schumacher
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Actualités