Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Course en cours . . .
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
11 jours
Le système de freinage illégal de Renault
Dossier

Le système de freinage illégal de Renault

La FIA accepte la réclamation et confisque des pièces à Renault

partages
commentaires
La FIA accepte la réclamation et confisque des pièces à Renault
Par :
13 oct. 2019 à 11:48

Les commissaires du Grand Prix du Japon 2019 de Formule 1 ont déclaré que la réclamation de Racing Point contre Renault était admissible, tout en repoussant pour l'instant la décision à plus tard pour pouvoir analyser les pièces confisquées.

La FIA a reçu l'ordre de sceller et de confisquer les unités de contrôle électroniques (ECU) et les volants des deux Renault afin de pouvoir poursuivre les investigations et la procédure, dans le cadre de la réclamation déposée par Racing Point sur une prétendue infraction concernant le système de freinage du constructeur français. Les représentants des deux équipes et un représentant du département technique de la FIA se sont mis d'accord avec les commissaires de course sur le fait que la demande de Racing Point répondait aux critères de l'article 13 du Code Sportif International (CSI) et était donc recevable.

Lire aussi :

Pour le reste, il va falloir attendre. En effet, les commissaires ont ordonné au département technique de la fédération de réaliser "une analyse détaillée" des pièces confisquées et "du matériel, des logiciels et des données associées à elles". Une "aide technique extérieure" pourra être fournie, y compris par Renault et Racing Point, pendant cette étude. Un rapport devra être rédigé et remis aux commissaires au terme de ce processus, rapport qui devra répondre aux "potentielles infractions techniques détaillées dans la réclamation".

Le président des commissaires sera alors notifié du moment où ce rapport sera disponible afin de fixer une date pour la suite de la procédure. Comme dans le document initial, aucune règle spécifique n'est citée dans le cadre de cette infraction présumée aux Règlements Technique et Sportif et au Code Sportif International de la FIA.

Lire aussi :

Renault, qui a vu Daniel Ricciardo terminer septième et Nico Hülkenberg terminer 10e à Suzuka, a réagi sur les réseaux sociaux : "Renault F1 prend acte de la réclamation déposée par Racing Point au sujet de son système de répartition du freinage après le Grand Prix du Japon. Les représentants de l'équipe ont rencontré les commissaires de l'épreuve de Suzuka, mais en raison de la complexité du dossier de 12 pages préparé par Racing Point, une nouvelle rencontre se tiendra à une date ultérieure, à définir. Renault entend profiter de cette pause pour préparer une étude tout aussi détaillée afin de défendre rigoureusement sa position. Les résultats du Grand Prix du Japon sont toujours maintenus."

Article suivant
Pas de pénalité pour Gasly, vivement critiqué par Pérez

Article précédent

Pas de pénalité pour Gasly, vivement critiqué par Pérez

Article suivant

Rififi pour un aileron : Kubica descend Williams

Rififi pour un aileron : Kubica descend Williams
Charger les commentaires