Formule 1
C
Grand Prix de Bahrein
19 mars
-
22 mars
EL1 dans
29 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
EL1 dans
78 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
EL1 dans
91 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
113 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
EL1 dans
134 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
EL1 dans
148 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
EL1 dans
162 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
EL1 dans
190 jours
03 sept.
-
06 sept.
EL1 dans
197 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
EL1 dans
211 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
EL1 dans
218 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
EL1 dans
246 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
EL1 dans
253 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
EL1 dans
267 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
EL1 dans
281 jours

Force India met en garde la FIA contre les pénalités trop nombreuses

partages
Force India met en garde la FIA contre les pénalités trop nombreuses
Par :
1 avr. 2015 à 10:31

Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB11 et Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08 se percutent
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM08
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM08

La FIA a décidé l'année dernière de se montrer plus clémente sur les pénalités données pour des contacts évitables, mais les deux Force India ont été pénalisées pour des contacts évitables en Malaisie, avec Romain Grosjean et Daniil Kvyat. Pour Bob Fernley, la FIA doit faire attention à ne pas retomber dans ses travers, et pénaliser chaque petit contact.

"Les commissaires peuvent observer plusieurs angles de chaque incident, et nous devons respecter leurs décisions, car ils gèrent la Formule 1 finalement, en piste. Mais il y a quelques temps, nous nous sommes mis d'accord pour donner le bénéfice du doute aux incidents de course, sauf s'il y a une erreur particulièrement flagrante", a-t-il déclaré au magazine Autosport, et globalement frustré par le fait que le contact de NIco Hülkenberg était le premier fait de course de l'Allemand à répertorier depuis belle lurette.

Fernley aimerait ainsi voir des pénalités moins nombreuses, pour permettre aux pilotes d'attaquer un peu plus, et en retour d'augmenter le spectacle en piste.

"Il faut faire attention à ne pas revenir en arrière. Il ne faut pas vouloir trop se mettre sur le côté sécurité, et les laisser un peu courir et se battre, car cela fait partie du charme et du spectacle du sport automobile."

Bob Fernley a néanmoins défendu son pilote Sergio Perez, fortement critiqué par Romain Grosjean, après leur contact dans le gauche rapide du dernier secteur. Pour le Team Principal de l'écurie, le Mexicain ne pouvait pas faire grand chose.

"C'est un virage rapide, Romain dépassait par l'extérieur et Checo (Perez) avait forcément des difficultés dans ce virage. Je ne pense pas qu'il avait autre part où aller, ça n'était pas une manoeuvre dangereuse."

Article suivant
Bottas soutient la position de Williams sur les consignes

Article précédent

Bottas soutient la position de Williams sur les consignes

Article suivant

Le toit de Silverstone endommagé par des vents violents

Le toit de Silverstone endommagé par des vents violents