Grosjean - "La mayonnaise a pris très vite" chez Haas

B.V., Barcelone - Former une écurie de Formule 1 de toutes pièces n'est pas chose facile.

Grosjean - "La mayonnaise a pris très vite" chez Haas
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16

Immanquablement, on associe alors des ingénieurs et des mécaniciens qui n'ont pas l'habitude de travailler les uns avec les autres. C'est le cas chez Haas F1 Team ; pourtant, la première session d'essais hivernaux à Barcelone semble s'être très bien déroulée pour la nouvelle équipe américaine.

"La mayonnaise a pris très vite", estime Romain Grosjean. "C’est la force de créer une écurie en partant de zéro, puisque tous les gens qui étaient engagés sont passés par Günther (Steiner), qui a compris comment les gens pourraient interagir ensemble."

"On a des gens qui travaillent extrêmement bien ensemble, c’est rigolo de voir un peu le côté italien et anglais, les langages, etc. D’une manière générale, ça se passe très bien."

Un accueil chaleureux

Grosjean se délecte par ailleurs de l'accueil qu'il a reçu dans sa nouvelle équipe après une décennie passée au sein de la structure d'Enstone dans divers rôles.

"J'ai été super chaudement accueilli, que ce soit par Gene et Günther l'an dernier à la signature, que ce soit par le team de NASCAR aux États-Unis ou que ce soit quand j'ai vu tout le monde pour faire mon siège."

"Tout le monde est content de commencer l'aventure, ils sont contents d'avoir deux pilotes expérimentés qui ont déjà fait des Grands Prix et qui viennent pour essayer d'aider le team", conclut le pilote franco-suisse.

partages
commentaires
Technique - Les tendances de la F1 en 2016
Article précédent

Technique - Les tendances de la F1 en 2016

Article suivant

Portrait - Pascal Wehrlein, la confiance de la jeunesse

Portrait - Pascal Wehrlein, la confiance de la jeunesse
Charger les commentaires