Hamilton : "Red Bull a la voiture la plus forte"

Lewis Hamilton ne lâche rien mais il estime que Red Bull dispose des meilleurs atouts dans la course au titre avant le Grand Prix de São Paulo.

Hamilton : "Red Bull a la voiture la plus forte"

La situation comptable peut sembler le placer dos au mur. Avec 19 points de retard sur Max Verstappen à quatre Grands Prix du terme, Lewis Hamilton le sait. Néanmoins, il n'y a pas de sentiment différent de d'habitude devant l'urgence de résultat qui s'impose à lui pour conserver son titre mondial. "Chaque course est une course que l'on doit gagner", rappelle-t-il ce jeudi dans le paddock d'Interlagos, théâtre du Grand Prix de São Paulo.

La dynamique dans laquelle se trouvent Red Bull Racing et Max Verstappen jette forcément une part de doute, mais l'heure n'est pas aux atermoiements. Mercedes l'a répété dès l'arrivée à Mexico dimanche dernier et Lewis Hamilton ne cédera rien tant que tout sera possible. "Quand on veut, on peut", martèle-t-il, ce qui ne le prive pas d'une forme de lucidité devant le rapport de force qui oppose actuellement les prétendants au titre.

"Leur rythme était phénoménal lors du dernier Grands Prix", insiste-t-il. "Ils ont eu une voiture forte toute l'année. Ils ont la voiture la plus forte, on peut le dire, évidemment. Alors je crois que nous avons fait du mieux que nous pouvions. Nous redoublerons vraiment d'efforts ce week-end pour voir si nous pouvons en extraire encore plus de la voiture. La dernière fois ici [en 2019], ils étaient incroyablement forts, donc nous nous attendons à ce qu'ils soient très durs à battre ce week-end."

Un circuit difficile pour dépasser

Le septuple Champion du monde est également conscient du faible nombre de leviers à sa disposition. Il y a bien un élément qui diffère ce week-end : le format. Car pour la troisième et dernière fois de l'année, des Qualifications Sprint seront au menu. Une bonne nouvelle pour lui ?

"Ça ne joue pas en votre faveur s'ils [Red Bull] sont plus rapides. Donc non", rétorque-t-il avant de souligner la nature complexe du tracé brésilien : "Ce n'est pas un très bon circuit pour dépasser. Bien sûr, il y a cette longue ligne droite, mais je pense que ce n'est pas loin d'être l'un des endroits les plus compliqués pour doubler. Je crois qu'il faut un avantage d'environ 1,1 seconde au tour sur la voiture de devant pour avoir 50% de chances de dépasser, quelque chose comme ça, c'est fou."

Pour renouer avec la victoire, Lewis Hamilton doit compter sur une mécanique irréprochable, ce qui n'a rien d'évident. La W12 est certes une arme de gros calibre, mais toutefois pointilleuse… "Nous essayons juste de nous concentrer pour placer la voiture dans la bonne fenêtre, ce qui n'est pas simple", précise le Britannique. "Ce n'est pas une voiture facile à régler. Mais c'est probablement la même chose pour tout le monde."

"Elle est juste un peu plus dure à régler cette année. Et j'imagine que c'est vraiment difficile de l'expliquer, il y a trop d'éléments pour entrer dans les détails, mais c'est une voiture plus dure à optimiser. Certains week-ends ça fonctionne, d'autres non, mais c'est plus dur d'arriver à ce que prédisent les simulations cette année. Je pense que c'est pareil pour les autres. Si l'on prend Austin, par exemple, Red Bull était assez loin et, soudainement, ils ont renversé les choses."

Dans ce duel haletant pour le titre mondial, une donnée prend également de plus en plus d'importance avec le rôle des coéquipiers respectifs de Lewis Hamilton et Max Verstappen. "C'est un sport d'équipe, c'est comme ça", relativise le pilote Mercedes. "Ça ne me dérange pas vraiment. On aimerait bien sûr le faire tout seul, mais quand il y a une Red Bull devant et une Red Bull derrière, la stratégie peut jouer contre vous donc il faut travailler en équipe. C'est pour ça qu'il y a deux voitures."

Lire aussi :

partages
commentaires
Otmar Szafnauer proche de quitter Aston Martin pour Alpine
Article précédent

Otmar Szafnauer proche de quitter Aston Martin pour Alpine

Article suivant

Haas et d'autres équipes victimes du retard de fret

Haas et d'autres équipes victimes du retard de fret
Charger les commentaires