Hommage à Frank Williams
Dossier

Hommage à Frank Williams

Damon Hill "redevable à jamais" envers Frank Williams

Damon Hill et Jacques Villeneuve, symboles de l'apothéose de Williams dans les années 90, ont réagi avec émotion à la disparition de Frank Williams.

Damon Hill "redevable à jamais" envers Frank Williams

Depuis un quart de siècle, ils sont les deux derniers. Les deux noms qui complètent la liste des Champions du monde sacrés sous les couleurs de l'écurie Williams. Alors, au lendemain de la disparition de Frank Williams, Damon Hill et Jacques Villeneuve ont exprimé leur tristesse et fait ressortir un sentiment commun : la gratitude.

Tous les deux ont été coéquipiers quand l'écurie de Sir Frank était au sommet de la Formule 1, forte de son alliance avec Renault, et se battait pour des titres. En 1996, après avoir assumé la tâche colossale de succéder à Ayrton Senna, tragiquement disparu, Damon Hill a enfin décroché le graal après lequel il courait, triomphant justement de son coéquipier québécois, tout juste débarqué en F1.

"Sir Frank m'a donné une telle chance dans ma vie, je lui suis redevable à jamais", réagit aujourd'hui le Champion du monde 1996 auprès de Sky Sports. "Il a été une personne très importante dans ma carrière, ainsi qu'un immense contributeur de notre sport. Frank était passionné par les voitures, par la course. Il n'y avait vraiment rien d'autre qui l'intéressait et il était remarquable à tous les égards."

Damon Hill après sa victoire au GP d'Australie 1996.

Damon Hill après sa victoire au GP d'Australie 1996.

"Son dévouement pour son équipe… il dépensait chaque centime qu'il pouvait pour la voiture plutôt que pour les pilotes, ce qui était toujours une conversation intéressante ! Mais il avait raison de le faire : il nous a donné le meilleur matériel possible. Lui et Sir Patrick [Head], ainsi que tous les gens de Williams, donnaient aux pilotes tout ce dont ils avaient besoin afin de se battre pour le titre, et c'est tout ce qu'il voulait faire."

"Ce qu'il a accompli perdurera très longtemps. En tant que propriétaire et fondateur d'équipe, il n'y en aura pas d'autre comme lui, car je crois que la nature de la F1 a légèrement changé désormais. Je dirais que la seule personne à qui je peux le comparer, c'est Enzo Ferrari. Il était aussi passionné par ses voitures et aussi dévoué pour voir son équipe et ses voitures en piste. Il incarnait le propriétaire/compétiteur. Il aimait la Formule 1 et il aimait la course."

Villeneuve : "Une admiration totale"

Un an après Damon Hill, parti avec son numéro 1 chez Arrows, Jacques Villeneuve a lui aussi triomphé au volant de la Williams-Renault, sortant vainqueur de son duel légendaire face à Michael Schumacher. De ses trois années passées dans l'écurie de Grove avant de se lancer dans l'aventure BAR, le Canadien retient lui aussi la personnalité à part de Frank Williams.

La victoire de Jacques Villeneuve au GP du Brésil 1997.

La victoire de Jacques Villeneuve au GP du Brésil 1997.

"Grâce au temps passé ensemble, nous avons partagé un profond respect et une grande affection l'un pour l'autre", confie-t-il. "Frank était unique en son genre, toujours compétiteur, totalement dévoué à son équipe et au défi de gagner. Mon père le connaissait et a couru contre Williams pendant sa carrière. Quand on m'a invité à rejoindre Williams, je savais que c'était une opportunité à ne pas manquer, Frank et son associé Patrick Head ayant bâti une formidable écurie."

"Naturellement, j'ai une admiration totale pour ce que Frank a accompli en Formule 1, mais aussi pour son courage devant l'adversité qui a fait suite à son accident de la route. Je me souviendrai de lui comme d'un grand battant, sur la piste comme en dehors."

Si Frank Williams est parti dimanche, à l'âge de 79 ans, la page de la saga familiale s'est tournée plus tôt, lors de la vente de l'écurie au fonds d'investissement Dorilton Capital à l'été 2020. Néanmoins, pour Damon Hill, pas de doute : l'avenir de ce qui a fait toute la vie d'un homme n'est pas en péril.

"Il est à lui seul une part immense de l'Histoire de la F1 et son nom se perpétue avec l'équipe", constate-t-il. "Je sais qu'ils sont très fiers de porter ce nom et je pense que les nouveaux propriétaires continueront à le faire et rappelleront à tout le monde l'héritage que Frank leur a transmis. Je ne sais pas combien de temps ils continueront, mais la F1 semble en très bonne santé, donc j'ai le sentiment que Williams sera peut-être de retour à l'avant dans un avenir proche."

Lire aussi :
partages
commentaires
La mascarade de Spa a failli précipiter la vente de Sauber
Article précédent

La mascarade de Spa a failli précipiter la vente de Sauber

Article suivant

Montoya rend hommage à un Frank Williams "incroyable"

Montoya rend hommage à un Frank Williams "incroyable"
Charger les commentaires