Horner - "J’ai présenté nos excuses à Vettel"

C’est un dimanche extrêmement difficile qu’a vécu l’écurie Red Bull Racing à Sotchi. Le départ s’est très mal passé pour les deux pilotes de l’équipe autrichienne, immédiatement contraints de repasser par les stands au terme du premier tour. 

Horner - "J’ai présenté nos excuses à Vettel"
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 percute Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H au départ
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 percute Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H au départ
Marcus Ericsson, Sauber C35 et Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 percute Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H au départ
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Sans surprise, le double accrochage entre Daniil Kvyat et Sebastian Vettel a cristallisé l’attention, deux semaines après une première friction entre les deux hommes à Shanghai. Sauf que, cette fois, la manœuvre du pilote russe a provoqué la perte du pilote Ferrari, expédié dans le mur de protection après avoir crevé sur le premier contact. Un deuxième virage sous haute tension…

De retour à son stand, et après avoir pris le temps d’analyser les images, Vettel est allé voir Christian Horner, son ancien patron chez Red Bull, sur le muret des stands. 

"Malheureusement, notre course a été complètement compromise au premier virage", regrette Horner au micro de Sky Sports. "Daniil a complètement manqué son point de freinage, les deux ailerons étaient endommagés, et cela a gâché la course de Sebastian également. Il était légèrement frustré, je n'ai pu que lui présenter nos excuses, car c'était clairement une erreur de Daniil Kvyat." 

Le directeur de l’équipe de Milton Keynes souligne que son pilote est pleinement conscient de sa responsabilité dans son incident : "Je pense qu'il sait ce qui s'est passé, il a mal jugé ce premier virage et il a percuté Sebastian qui a percuté Daniel. Cela a gâché notre course car nous aurions pu marquer de bons points aujourd’hui."

Kvyat pénalisé après ce départ chaotique, Ricciardo a quant à lui tenté de remonter, mais la mission était impossible pour l’Australien.

"Ricciardo a passé l'après-midi au volant d'une voiture endommagée", précise Horner. "Nous aurions pu marquer beaucoup de points. Les émotions sont fortes, et il en a trop voulu au premier virage. Malheureusement, il l'a mal jugé et c'est là qu'il a percuté Sebastian qui a ensuite heurté le coéquipier de Daniil."

partages
commentaires
Räikkönen troisième du championnat mais loin des Mercedes

Article précédent

Räikkönen troisième du championnat mais loin des Mercedes

Article suivant

Kvyat - "Tout ce bazar est venu de moi"

Kvyat - "Tout ce bazar est venu de moi"
Charger les commentaires