McLaren dans une bonne dynamique avant les Etats-Unis

McLaren a désormais envie de croire que dépasser Ferrari au Championnat du Monde des Constructeurs est possible, mais demeure publiquement modeste en assurant premièrement chercher à maintenir Force India derrière au général

McLaren a désormais envie de croire que dépasser Ferrari au Championnat du Monde des Constructeurs est possible, mais demeure publiquement modeste en assurant premièrement chercher à maintenir Force India derrière au général.

Avec 32 points inscrits sur les deux dernières épreuves en date contre seulement 10 pour le team de Maranello, McLaren a désormais ramené le retard sur son grand rival à 45 unités, avec 3 GP à disputer. L'ultime manche, à Abu Dhabi, rapportera le double de points et McLaren a l'intention de maintenir la pression vive pour la quatrième place du championnat, à l'heure où le team essaie de convaincre Fernando Alonso de signer pour plusieurs saisons à compter de 2015.

Quoi qu'il en soit, tout le paddock se réjouit à l'idée de passer de la Russie aux Etats-Unis, sur un évènement texan réellement apprécié.

"Sur la base de nos progrès en termes de rythme en Russie, toute l'équipe attend avec impatience le retour à Austin après trois semaines de pause", s'enthousiasme Eric Boullier, Directeur Sportif. "C'est une piste très populaire qui a déjà posé sa marque sur le calendrier F1, et les pilotes comme le personnel des équipes aime vraiment s'y rendre. L'organisation et les équipements d'Austin sont très impressionnants, et les deux courses qui s'y sont tenues depuis son ouverture ont été des succès".

Pousser les évolutions jusqu'en fin de saison

McLaren n'a pas abandonné le développement de sa MP4-29, et mise sur les enseignements acquis en piste cette année pour progresser l'an prochain. Dans tous les cas, apporter des évolutions en fin d'année ne peut être que bénéfique, selon Woking.

"Alors que nous nous approchons de la fin de saison, nous poursuivons le développement de notre auto, travaillant à fond pour extraire le maximum de performance du package sur chaque course", assure Boullier. "Notre résultat de Sotchi [où l'équipe a réalisé son second meilleur résultat de la saison avec 22 points, ndlr] nous a donné de la confiance, et nous arrivons à Austin avec la ferme intention de capitaliser sur cette forme récente avec de solides arrivées pour l'équipe".

Boullier se garde cependant de mentionner Ferrari, et observe où se trouve le rival propulsé par Mercedes le plus proche : " Il faut booster notre coussin d'avance sur Force India au championnat des constructeurs".

Le temps passe vite d'une épreuve à l'autre, mais Boullier n'oublie pas Jules Bianchi, luttant toujours dans un état grave dans un hôpital japonais.

"Bien entendu, il va sans dire qu'en dépit de tout, nos pensées et nos prières sont fermement avec Jules Bianchi et sa famille, alors que nous attendons des nouvelles concernant sa condition".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Jules Bianchi
Équipes McLaren , Mercedes , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités