Chez Mercedes, on parle des consignes d'équipe ce matin

Le sujet épineux des consignes d'équipe est abordé chez Mercedes ce matin à Mexico.

Chez Mercedes, on parle des consignes d'équipe ce matin

Alors que se poursuit la bataille pour le titre entre Max Verstappen et Lewis Hamilton au Grand Prix de Mexico, avec 12 points d'écart entre les deux prétendants, Valtteri Bottas a créé la surprise en signant la pole position grâce à ce qu'il a décrit comme l'un des meilleurs tours de sa carrière. C'est pourtant Red Bull qui était attendu aux avant-postes sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez, mais Mercedes monopolise finalement la première ligne, et Bottas est bel et bien parvenu à prendre l'avantage sur son coéquipier septuple Champion du monde.

Lire aussi :

Reste à savoir quel sera le scénario en course : Bottas, dont les chances de titre ne sont que mathématiques, va-t-il s'effacer devant son chef de file ? "Nous n'en avons pas discuté car nous ne pensions pas être en position d'envisager d'en discuter", a fait savoir Wolff ce samedi soir. "Cela paraissait très prématuré, parler de la victoire avant les qualifications. Bien sûr, la situation est différente désormais, et nous allons aborder le sujet demain matin, comme nous le faisons toujours, dans la réunion stratégique."

Ce ne serait pas la première fois que Mercedes use de consignes pour contribuer à la campagne de Hamilton, à qui Bottas avait notamment cédé la victoire au Grand Prix de Russie 2018, alors que le Britannique allait quoi qu'il en soit repartir de Sotchi avec plus de 40 points d'avance sur son rival Sebastian Vettel. Interrogé sur d'éventuelles consignes pour ce week-end lors de la conférence de presse du jeudi, Bottas avait fait preuve de bonne volonté : "S'il y a une opportunité d'aider Lewis dans cette bataille de manière raisonnable, étant son coéquipier, je le ferai."

Cependant, ce n'est pas pour autant que Mercedes va prendre le sujet à la légère. "J'ai l'esprit de compétition, et je pense qu'une telle discussion est toujours quelque chose de décevant d'une certaine manière", souligne Toto Wolff. "Mais parfois, les circonstances nous y obligent. Mais nous allons aborder le sujet et d'abord en discuter avec Valtteri et Lewis, car ils sont tous deux impliqués dans cette discussion, puis nous verrons si le scénario de la course nous contraindra réellement à prendre une telle décision."

Propos recueillis par Luke Smith

partages
commentaires

Related video

Duels en qualifications : le point après le GP de Mexico 2021
Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP de Mexico 2021

Article suivant

Le GP de Mexico en streaming gratuit et en direct sur Motorsport.com

Le GP de Mexico en streaming gratuit et en direct sur Motorsport.com
Charger les commentaires