Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse

Mick Schumacher, l'élève studieux du Parc Fermé

Toujours très curieux dans le Parc Fermé après les Grands Prix, Mick Schumacher ne laisse rien au hasard dans son travail et son apprentissage de la Formule 1.

Mick Schumacher, Haas F1, se prépare à mettre sa cagoule

Mick Schumacher, Haas F1, se prépare à mettre sa cagoule

Andy Hone / Motorsport Images

Quelle est donc cette habitude prise par Mick Schumacher ? Plusieurs fois depuis le début de l'année, le pilote allemand s'est attardé dans le Parc Fermé après les Grands Prix, prenant le temps d'aller observer au plus près les pneus ou divers éléments sur les monoplaces concurrentes. Le débutant n'est pas le premier à satisfaire sa curiosité de cette manière, et il est amusant de se souvenir que son père, Michael Schumacher, mais aussi son mentor Sebastian Vettel, ont souvent procédé de la même manière. Tout sauf un hasard, en réalité.

Dernièrement, après le Grand Prix de Styrie, la caméra embarquée de l'une des deux McLaren a permis de voir le jeune Schumacher venir inspecter la MCL35M, y compris son cockpit, après la course. Le pilote Haas ne s'en cache pas et confie qu'il a adopté cette pratique depuis ses débuts en sport automobile. Une manière de ne laisser de côté aucun détail.

"C'est quelque chose que je fais depuis le karting, vraiment", explique Mick Schumacher. "C'est toujours bon à savoir, surtout de regarder comment sont les pneus sur les autres voitures, et de voir si je peux comprendre et apprendre quelque chose. Les pneus sont comme un livre ouvert. Ils vous montrent chaque petite erreur et chaque petit détail des autres voitures, y compris de la mienne. Alors j'imagine qu'inspecter les autres voitures en fait partie, et je continuerai à le faire."

"En plus, le Parc Fermé est le moment où je suis le plus proche d'une autre voiture", ajoute-t-il. "Je ne peux pas aller dans le garage de n'importe qui et dire : 'Salut, je viens juste voir votre voiture et après je m'en vais'. C'est vraiment intéressant à analyser."

Disputant sa première saison de Formule 1 dans une écurie Haas qui ne peut pas espérer grand-chose compte tenu du niveau de sa monoplace, Mick Schumacher fait ses classes avec un sérieux qui a déjà été souligné à plusieurs reprises. Les premiers points attendront et les enjeux sont ailleurs dans l'immédiat.

"Je suis relativement satisfait de la manière dont ça se passe, mais évidemment, au niveau de la performance c'est dur", admet le pilote allemand. "Cependant, nous avons réussi à nous débrouiller et à bien travailler ensemble. J'apprécie totalement le temps que je passe ici, c'est facile pour moi de travailler, de rester tard, car il y a du plaisir. Je pense que ça se reflète vraiment dans mes performances. C'est ce qui est important pour moi, que le travail acharné paye à un moment donné, et j'espère que ce sera le cas."

Lire aussi :

Be part of Motorsport community

Join the conversation
Article précédent Batailler avec Verstappen a "revigoré" la passion de Hamilton
Article suivant Marko sous-entend que Russell a signé avec Mercedes

Top Comments

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Sign up for free

  • Get quick access to your favorite articles

  • Manage alerts on breaking news and favorite drivers

  • Make your voice heard with article commenting.

Motorsport prime

Discover premium content
S'abonner

Edition

Suisse