Le moteur Renault évolué fera gagner 0,3 s à Monza

partages
commentaires
Le moteur Renault évolué fera gagner 0,3 s à Monza
Par : Scott Mitchell
29 août 2018 à 07:42

Renault pense que son moteur de Formule 1 évolué devrait représenter une amélioration du temps au tour de 0,3 seconde à Monza, mais l'écurie officielle ne prévoit toujours pas d'utiliser cette nouvelle spécification lors du Grand Prix d'Italie.

Comme l'avait d'abord rapporté Motorsport.com, le constructeur français a des craintes concernant la fiabilité de sa 'Spec C' et ne souhaite pas encore risquer de l'introduire. Red Bull va faire débuter cette nouvelle spécification car Daniel Ricciardo devra écoper d'une pénalité sur la grille, l'Australien étant hors séquence sur l'utilisation de ses moteurs suite à des problèmes plus tôt cette saison.

Lire aussi :

Le directeur technique moteur du Losange, Rémi Taffin, a confirmé que son autre client, McLaren, suivrait la structure d'usine en évitant l'évolution. "Le moteur dit 'Spec C' est une évolution du moteur actuellement utilisé, la Spec B. C’est un moteur qui amène un surcroît de puissance significatif. Toutefois, la durabilité de ce moteur est potentiellement plus faible que la génération actuellement utilisée, d’où des choix différents faits par chaque écurie. En fonction du carburant utilisé, le surcroît de puissance est de l’ordre de trois dixièmes au tour en qualifications sur un circuit comme Monza, c’est un vrai pas en avant."

Taffin déclare que Red Bull est en capacité d'utiliser le nouveau moteur parce qu'il est "en position de privilégier la performance sans être inquiétés par leurs poursuivants aux championnats". RBR est en effet seul en troisième position, alors que Renault a été rattrapé par Haas dans la lutte pour la quatrième place du classement constructeurs et que McLaren est sous pression en sixième position.

Cependant, pour le technicien français, Renault peut tout de même être à l'attaque à Monza en donnant à Nico Hülkenberg une spécification B neuve, car l'Allemand subira quoi qu'il arrive une pénalité sur la grille après avoir été jugé responsable du carambolage du premier virage en Belgique. Carlos Sainz, de son côté, débutait déjà l'épreuve de Spa avec un nouveau moteur.

"Nous disposerons [d'unités de puissance] ayant très peu de kilométrage, nous pourrons donc les exploiter avec les modes les plus agressifs dont nous disposons actuellement en qualifications."

Taffin est également revenu sur les raisons pour lesquelles les équipes clientes de Renault continuent d'éviter le MGU-K amélioré qui a été introduit plus tôt cette saison. Max Verstappen a souffert d'une défaillance retentissante de l'ancienne spécification du MGU-K en Hongrie, qui a conduit à une colère mémorable, mais ne dispose pourtant pas de la nouvelle pièce.

Taffin explique que Renault a "développé une évolution de la version utilisée par nos deux clients pour en renforcer la robustesse" depuis ce problème. "Aujourd’hui seule l’écurie Renault utilise cette version. McLaren et RBR n’ont pas souhaité faire les modifications nécessaires à son intégration. Ils ont opté pour prendre et assumer ce risque de fiabilité clairement identifié."

Prochain article Formule 1
Alonso : "Pour être le meilleur pilote au monde, il y a deux possibilités"

Previous article

Alonso : "Pour être le meilleur pilote au monde, il y a deux possibilités"

Next article

Hamilton salue le choix "risqué" d'un Ricciardo "courageux"

Hamilton salue le choix "risqué" d'un Ricciardo "courageux"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Renault F1 Team
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités