La F1 rapporte ses premiers cas de COVID-19 depuis la reprise

partages
commentaires
La F1 rapporte ses premiers cas de COVID-19 depuis la reprise
Par :

La Formule 1 a révélé ce vendredi avoir connu ses deux premiers cas de tests positifs au COVID-19, deux semaines après le premiers tours de roue de la saison 2020.

Afin de pouvoir reprendre la compétition en toute sécurité, la Formule 1 et la FIA ont mis en place une organisation et une série de protocoles afin de limiter les risques de contamination et de propagation du COVID-19, alors que le monde reste durement touché par la pandémie. 

Si les premiers milliers de tests effectués en Autriche n'avaient révélé aucun cas positif, l'arrivée en Hongrie a semble-t-il changé la donne. La F1 a officiellement confirmé dans un communiqué relayé sur les réseaux sociaux que l'infection avait été détectée pour deux personnes du paddock.

Lire aussi :

"La FIA et la Formule 1 peuvent aujourd'hui confirmer qu'entre le vendredi 10 juillet et le jeudi 16 juillet, 4997 tests pour le COVID-19 ont été effectués sur les pilotes, les équipes et le personnel. Parmi ceux-ci, deux personnes ont été testées positives. Ces personnes n'étaient pas présentes en Autriche, les personnes concernées ayant été retirées des activités et isolées."

"La recherche des contacts proches a été effectuée et [les personnes concernées ont été également] isolées. La FIA et la Formule 1 fournissent ces informations complètes à des fins d'intégrité et de transparence de la compétition. Aucun détail spécifique concernant les équipes ou les individus ne sera fourni par la FIA ou la Formule 1 et les résultats seront rendus publics tous les 7 jours."

Il s'agit des premiers cas de la maladie dans le paddock depuis Melbourne, à la mi-mars. À l'époque, alors que l'épidémie venait d'être reclassée en pandémie, un membre de McLaren avait été testé positif pendant les préparatifs du Grand Prix d'Australie et cela avait incité l'écurie à déclarer forfait, précipitant l'annulation au dernier moment de l'épreuve.

La Formule 1 a depuis travaillé pour éviter qu'un tel scénario puisse se reproduire, en bénéficiant de plusieurs mois d'informations sur le virus lui-même mais également sur les pratiques et gestes à adopter pour éviter les problèmes avant et après la découverte de cas positifs. Par exemple, tous les GP sont pour le moment organisés à huis clos, avec un nombre limité de personnes au sein des différentes entités travaillent autour des épreuves, et les différentes structures sont divisées en sous-groupes (ou "bulles") qui ne doivent pas interagir entre eux.

En pleine "débâcle" sportive, Ferrari se réjouit des Accords Concorde

Article précédent

En pleine "débâcle" sportive, Ferrari se réjouit des Accords Concorde

Article suivant

Verstappen a "beaucoup de travail" avant les qualifications

Verstappen a "beaucoup de travail" avant les qualifications
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Auteur Fabien Gaillard