Red Bull recrute le vice-champion de Formule 3

Zane Maloney rejoint le giron Red Bull avec une double casquette : membre du programme de jeunes pilotes, et réserviste F1.

Red Bull recrute le vice-champion de Formule 3

Après Enzo Fittipaldi, c'est au tour de Zane Maloney de rejoindre le Red Bull Junior Team en vue de la saison 2023, comme vient de l'annoncer le principal intéressé. Le Champion 2019 de British F4, ensuite passé par l'Euroformula Open et le Championnat d'Europe de Formule Régionale by Alpine, disputait cette année sa première campagne en FIA F3 et a impressionné dans cette discipline.

Lire aussi :

À la suite d'un début de saison compliqué mais néanmoins ponctué par une pole position, le pilote Trident était véritablement l'homme fort après la trêve estivale, où il a remporté les trois victoires en jeu en Course Principale. Quatorzième à la mi-saison, Maloney s'est propulsé aux avant-postes jusqu'à obtenir le titre honorifique de vice-champion derrière Victor Martins.

Ces performances ont manifestement convaincu Red Bull de lui accorder sa confiance ; c'est du moins ce qu'a annoncé l'intéressé ce mercredi sur son compte Instagram, témoignant de son enthousiasme et de sa reconnaissance vis-à-vis de cette opportunité et du soutien que lui voue désormais la marque au taureau.

 

Maloney va donc rejoindre un Red Bull Junior Team bien fourni, dont la composition finale pour 2023 reste à déterminer, mais qui comprenait cette année douze membres (avant l'éviction de Jüri Vips). Le Barbadien va également assumer le rôle de pilote de réserve pour les écuries du taureau rouge en Formule 1 ; si l'on recoupe les diverses informations données çà et là par les dirigeants de Red Bull, il devrait partager cette responsabilité avec Liam Lawson et Dennis Hauger, qui couraient déjà en Formule 2 cette année.

Ainsi, l'on est très, très loin d'un éventuel retour en Grand Prix de Daniel Ricciardo, revenu à Milton Keynes en qualité de simple troisième pilote en charge du développement et des démonstrations.

Lire aussi :
partages
commentaires

Binotto chez Mercedes ? Trop de "porcelaine cassée" selon Wolff

Bilan 2022 - Esteban Ocon ou la constance du ministre de la Défense