Red Bull veut résoudre ses problèmes de KERS au plus vite

partages
commentaires
Red Bull veut résoudre ses problèmes de KERS au plus vite
17 juin 2011 à 09:40

Si la RB7 se montre intraitable et dominatrice depuis le début de la saison, un grain de sable s'est glissé dans le fonctionnement de la belle mécanique depuis des mois et n'est toujours pas résolu

Si la RB7 se montre intraitable et dominatrice depuis le début de la saison, un grain de sable s'est glissé dans le fonctionnement de la belle mécanique depuis des mois et n'est toujours pas résolu.

En cause, le système KERS, probablement sous-estimé par le directeur technique Adrian Newey au moment de la conception de la monoplace.

En effet, depuis le premier Grand Prix de la saison à Melbourne, pas un week-end de course ne s'est déroulé sans que Sebastian Vettel ou Mark Webber ne rencontre des ennuis avec le KERS. Le sort s'est davantage acharné sur l'Australien, laissant le champion du monde en titre truster les victoires et les podiums sans trop de souci.

Mais face à une concurrence qui maîtrise parfaitement son sujet sur ce point, à l'image de McLaren Mercedes, Red Bull Racing est désormais pressée de réagir. D'autant plus que la limitation du diffuseur soufflé dès Silverstone pourrait affecter le rythme de la RB7 en performance pure.

"Je reste certain que nous avons fait ce qu'il fallait. Dès que nous parviendrons à le faire fonctionner, nous serons heureux d'avoir fait les bons choix. Nous n'avons pas pris les mauvaises décisions," assure pourtant Rob Marshall, designer en chef de l'équipe autrichienne, au journal The Sun.

Si la confiance reste donc de mise au sujet du KERS, Newey a toutefois reconnu qu'il s'agissait là d'une des faiblesses de Red Bull Racing en 2011.

"Cela nécessite beaucoup de recherches, beaucoup de développement. Ce n'est pas vraiment notre point fort. Nous sommes des aérodynamiciens et, en quelque sorte, un groupe d'ingénierie châssis plutôt qu'un groupe chargé du KERS," a-t-il justifié.

Article suivant
Sauber justifie le choix de De la Rosa à Montréal

Article précédent

Sauber justifie le choix de De la Rosa à Montréal

Article suivant

Pérez se sent fin prêt pour revenir à Valence

Pérez se sent fin prêt pour revenir à Valence
Charger les commentaires