Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah

Décontenancé par les nombreux virages du circuit de Djeddah, Daniel Ricciardo a malgré tout pris du plaisir au volant de sa McLaren lors de la première journée d'essais du Grand Prix d'Arabie saoudite.

Ricciardo s'est amusé dans le "labyrinthe" de Djeddah

Daniel Ricciardo et les 19 autres pilotes de Formule 1 ont découvert vendredi le circuit urbain de Djeddah, en Arabie saoudite. Les deux séances d'essais libres au programme leur ont permis d'apprivoiser un circuit très difficile puisque les vitesses sont élevées et les murs rapprochés. De plus, Djeddah comporte de nombreux virages, 27 au total, et sur ce point, le pilote McLaren a expliqué qu'il avait eu besoin de faire travailler sa mémoire, et cela n'a pas gâché le plaisir pris en piste.

"C'était très amusant", a-t-il lancé. "[Le circuit] vous tient en haleine mais il est amusant, c'est un bon circuit. [Il est] très rapide mais très fluide. Les virages se ressemblent encore un peu, donc on doit se dire à chaque virage : 'C'est ce virage-ci, c'est ce virage-là, quatrième rapport, OK, maintenant le cinquième'. C'est un labyrinthe, mais c'est très amusant et il y a beaucoup d'adhérence. Donc sur une piste comme celle-ci, rapide, c'est agréable d'avoir ce genre de sensations."

Son coéquipier Lando Norris a également fait les éloges d'un circuit qui demande une concentration maximale compte tenu des virages à haute vitesse. "C'est un circuit très difficile, il faut beaucoup de concentration", a-t-il affirmé.

"Sur un circuit en ville comme Monaco, il faut beaucoup de concentration sur une grande partie du circuit mais on peut se détendre un peu dans les portions lentes et il devient un peu plus facile de juger la distance avec le mur. Ici [à Djeddah], tout est rapide et il est beaucoup plus difficile de juger cette distance. C'est donc beaucoup plus difficile de se concentrer et, surtout, ça va être difficile en course. Mais c'est un circuit amusant, surtout dans le premier secteur avec les barrières et le rythme dans cette portion."

Sur la feuille des temps, la journée de McLaren a été nettement moins amusante. Ricciardo a mené les efforts de l'écurie britannique, signant le huitième meilleur temps en EL1 puis le 11e en EL2, à près d'une seconde la référence établie par Lewis Hamilton. Norris a quant à lui terminé 13e puis 12e. Mais en dépit de ces débuts discrets, Ricciardo est convaincu que le profil du circuit de Djeddah met en lumière les qualités de sa MCL35M. Le pilote australien s'attend donc à décrocher un meilleur résultat que lors des récents Grands Prix.

"Je pense que l'on peut être plus performants", a estimé Ricciardo. "En regardant certains de nos rivaux, je pense que nous pouvons être performants sur ce genre de circuit. Je continue de penser que c'est un circuit qui nous convient, peut-être plus que ceux que nous avons visités au cours des derniers week-ends. Je pense que nous trouverons ces dixièmes demain. Bien sûr, ils ne tomberont pas tout crus dans l'assiette, il faudra travailler dur, et nous devons encore comprendre plusieurs choses ce soir."

Lire aussi :

partages
commentaires
Hamilton : La F1 est dans une "zone de danger" à Djeddah
Article précédent

Hamilton : La F1 est dans une "zone de danger" à Djeddah

Article suivant

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen
Charger les commentaires