Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
C
GP de l'Eifel
11 oct.
Course dans
17 jours
23 oct.
Prochain événement dans
29 jours
31 oct.
Prochain événement dans
37 jours
13 nov.
Prochain événement dans
50 jours
04 déc.
Prochain événement dans
71 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
78 jours

Ricciardo rassure Renault malgré sa frustration

partages
commentaires
Ricciardo rassure Renault malgré sa frustration
Par :

Renault a renoué avec les points à Silverstone, confirmant sa séance de qualifications de la veille.

Dans une course animée, et dont le scénario a bien failli lui échapper, Daniel Ricciardo est resté le mieux placé des hommes du Losange, décrochant finalement la septième place. Initialement à la lutte avec Lando Norris, sur lequel il avait fini par prendre l'ascendant, l'Australien est ensuite tombé sur un os qui aurait pu lui coûter cher, à savoir la voiture de sécurité. Celle-ci a en effet favorisé Carlos Sainz, permettant à l'Espagnol d'accrocher la sixième place que Ricciardo convoitait. 

Lire aussi:

"La course a vraiment été bonne", estime le pilote Renault. "J'ai d'abord pensé que mon départ n'était pas mauvais, mais Lando [Norris] en a pris un bon aussi. Nous nous sommes retrouvés côte à côte pendant quelques virages, c'était sympa, de la belle course, propre, mais il a réussi à s'imposer. Nous avons choisi de faire l'undercut, il y a eu une autre belle bagarre pendant quelques virages. Je savais que Carlos [Sainz] ne s'était pas encore arrêté, et je suis passé devant l'un des écrans géants, j'ai vu les graviers. Je me suis dit que si quelqu'un provoquait un Safety Car, Carlos aurait immédiatement un arrêt gratuit. Et puis j'ai vu Safety Car sur l'écran du volant. J'étais assez frustré, car j'avais le sentiment d'être un peu malchanceux."

"Après, nous avons perdu des places, mais l'équipe a pris une bonne décision en me faisant rentrer pour passer les pneus durs. Je savais que nous n'allions pas rentrer ensuite pour passer les mediums, alors le faire sous Safety Car semblait un peu fou, mais c'était en fait une très bonne décision, qui m'a permis d'aller jusqu'au bout. Le restart a été bon, je crois que j'ai doublé deux voitures puis j'ai pu faire la chasse derrière Carlos. Au final, j'étais un peu frustré, j'étais là mais jamais vraiment assez pour lancer une véritable attaque. Il a certainement eu un peu de chance avec la voiture de sécurité, mais il a aussi réalisé une bonne fin de course. Il me fallait une erreur de sa part, et il n'en a pas fait. Chapeau à lui d'avoir tenu." 

Deux semaines après un Grand Prix d'Autriche déroutant, qui s'était soldé par un zéro pointé, le soulagement est palpable dans les propos d'un Ricciardo qui juge "positifs" les changements apportés depuis. "Nous avions des forces et des faiblesses par rapport aux McLaren", souligne-t-il. "Quand on repense à il y a deux semaines, nous aurions pris ce résultat, même si nous sommes encore un peu derrière McLaren. Avoir un rythme de qualifications et de course qui les concurrence en si peu de temps, cela nous apporte du réconfort, et nous savons donc que nous ne sommes pas perdus et que nous avons une voiture qui peut être compétitive."

Lando Norris, McLaren MCL34, devant Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19

 

Hamilton, le king de Silverstone !

Article précédent

Hamilton, le king de Silverstone !

Article suivant

Verstappen : "Vettel s'est immédiatement excusé"

Verstappen : "Vettel s'est immédiatement excusé"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Catégorie Course
Lieu Silverstone
Pilotes Daniel Ricciardo
Équipes Renault F1 Team
Auteur Basile Davoine