Ricciardo ne panique pas devant le rythme de McLaren

Classé douzième et quinzième des deux premières séances d'essais libres du Grand Prix d'Autriche, Daniel Ricciardo est surpris par le rythme de sa McLaren MCL35M, bien que cela ne l'inquiète pas.

Ricciardo ne panique pas devant le rythme de McLaren

Depuis son arrivée chez McLaren, Daniel Ricciardo peine à retrouver le coup de volant lui ayant offert sept succès en Formule 1. Au Grand Prix de Styrie, le pilote australien avait été éliminé en Q2 et aurait pu prétendre à une arrivée dans les points sans un problème moteur l'ayant fait chuter au treizième rang, ce qui a conclu un week-end particulièrement décevant.

Ce week-end, Ricciardo peut-il espérer une accalmie sur le Red Bull Ring ? Le second Grand Prix autrichien du pilote McLaren a débuté là où il s'était arrêté la semaine dernière : hors du top 10. En dépit de ses douzième et quinzième temps en Essais Libres 1 et 2, à sa grande surprise, Ricciardo est satisfait du comportement de sa monoplace.

"Je suis un peu surpris par le classement", commente-t-il. "Il nous manque seulement un peu de rythme mais il n'y a rien sur la voiture qui puisse attirer notre attention, donc je suppose que c'est éparpillé un peu partout sur le circuit. Je sais qu'il n'y a pas beaucoup de virages ici [sur le Red Bull Ring], mais peut-être qu'il ne nous manque qu'un demi-dixième partout, et si on les additionne, alors cela fait une demi-seconde ou quelque chose comme ça. Et c'est ce dont nous avons besoin."

"Il faudra probablement peaufiner les réglages ce soir mais je ne pense pas que nous ayons besoin de réinventer la roue. Je pense que j'ai vraiment fait de gros progrès aujourd'hui avec mon pilotage et les domaines dans lesquels j'avais des lacunes. Donc il faudra essayer de continuer à progresser demain et nous serons dans une bonne position."

Lire aussi :

Parmi les solutions trouvées pour gagner en rythme, Ricciardo a été dans l'obligation de modifier son style de pilotage. "J'essaie toujours de maximiser le style de pilotage apprécié par la voiture", poursuit l'ancien pilote Renault. "C'est ce que j'essaie de travailler et nous y arrivons."

"Je pense que des progrès ont été faits aujourd'hui. Nous avons changé quelques trucs avec la voiture pour que je sois plus à l'aise. Vendredi dernier, nous étions assez bons, donc si l'on compare le classement de la semaine dernière à celui de cette semaine, on peut penser que nous sommes largués. Nous pouvons aller de l'avant demain au lieu de rester à cette position ou reculer dans le classement. C'est pourquoi je me sens probablement un peu mieux aujourd'hui, même si nous ne sommes pas au sommet de la feuille de temps. Je ne panique pas."

Au Grand Prix de Styrie, Lando Norris a été le porte-drapeau de McLaren. Le pilote britannique s'était qualifié troisième et avait rallié l'arrivée en cinquième position. Cinq jours plus tard, Norris se sent toujours autant à l'aise au volant de sa monoplace, déclarant avoir un "bon feeling" au terme des essais libres, mais estime qu'il reste encore un potentiel inexploité.

"Nous n'avons pas tout mis bout à bout, nous avons seulement testé beaucoup de choses différentes", explique l'auteur de trois podiums en F1. "Ce soir, nous allons faire nos analyses et nous espérons revenir demain avec un meilleur package. Je pense que ce sera une course plus intéressante que le week-end dernier. Préserver les pneus, savoir quand attaquer et quand lever le pied, tout cela sera plus difficile. J'espère que tout ira bien pour nous, nous ferons en sorte de faire du bon travail."

partages
commentaires
Honda nie avoir gagné en performance avec son nouveau moteur

Article précédent

Honda nie avoir gagné en performance avec son nouveau moteur

Article suivant

Aston Martin devrait modifier sa livrée pour la TV

Aston Martin devrait modifier sa livrée pour la TV
Charger les commentaires