Formule 1
19 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
C
GP d'Abu Dhabi
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
15 jours

São Paulo veut conserver le Grand Prix du Brésil face à Rio

partages
commentaires
São Paulo veut conserver le Grand Prix du Brésil face à Rio
Par :
17 mai 2019 à 10:00

Malgré l'annonce d'un Grand Prix du Brésil à Rio de Janeiro dès 2020, la course devrait continuer à être organisée sur le circuit d'Interlagos dans un avenir proche.

Un vote crucial du conseil municipal de São Paulo devrait empêcher la privatisation du circuit, alors que la ville tente d'assurer son avenir en Formule 1. Le président Jair Bolsonaro a en effet récemment annoncé que le Grand Prix aurait lieu sur un nouveau circuit à Rio dès l'an prochain – déclaration accueillie avec scepticisme, étant donné que cette piste devrait être construite cette année, tandis que le contrat de São Paulo avec la F1 court jusqu'en 2020.

Lire aussi :

Le circuit d'Interlagos accueille le Grand Prix du Brésil tous les ans depuis 1990, et des travaux conséquents y ont été réalisés ces dernières années. Ses représentants demeurent en négociations avec les dirigeants de la F1 afin de prolonger le contrat actuel, malgré le risque que représentait la privatisation possible d'un terrain incluant la piste. Ce ne devrait finalement pas être le cas, même s'il faut attendre l'approbation du maire Bruno Covas pour en être certain.

La ville de São Paulo a exprimé son souhait que la Formule 1 reste à Interlagos, suite aux propos tenus par le président Bolsonaro la semaine dernière. Un document de soutien est en train d'être préparé, la municipalité ciblant Bolsonaro ainsi que le ministre du Tourisme, Marcelo Álvaro.

"Il n'y a aucun doute sur le fait que São Paulo peut continuer d'accueillir le Grand Prix", déclare Bruno Covas. "Nous avons la sécurité, l'organisation et nous réalisons des travaux tous les ans au niveau des stands et du paddock."

De plus, selon le média carioca Globo, Covas a appelé le président à traiter Rio et São Paulo de manière équitable dans leur envie d'accueillir la Formule 1. Le maire a fait savoir en conférence de presse que selon ses informations, Bolsonaro a été informé que le Grand Prix du Brésil ne serait plus au calendrier s'il n'était pas organisé à Rio. Dans le même temps, à São Paulo, il est espéré que la décision du conseil renforcera le soutien apporté à la course par les collectivités locales.

Lire aussi :

Conseiller municipal de l'opposition, Antonio Donato a contacté les autorités pour expliquer pourquoi la privatisation n'avait finalement pas été acceptée : le conseil estime qu'elle serait source de doute et de spéculation quant à l'avenir de cette zone géographique. De plus, l'indépendance du circuit permet à la ville de conserver un intérêt dans le maintien et la promotion du Grand Prix.

Article suivant
Racing Point aura "quasiment une nouvelle voiture" en Allemagne

Article précédent

Racing Point aura "quasiment une nouvelle voiture" en Allemagne

Article suivant

Mercedes a une "chance" de battre le record de McLaren en 1988

Mercedes a une "chance" de battre le record de McLaren en 1988
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Scott Mitchell