Débat - Verstappen peut-il remporter son premier titre cette année ?

Motorsport.com a demandé à ses journalistes si Max Verstappen pouvait être Champion du monde de cette saison.

Débat - Verstappen peut-il remporter son premier titre cette année ?

Plusieurs journalistes de différent pays ont répondu à la question : Max Verstappen peut-il décrocher son premier titre de champion du monde cette année ? 

Alors quels sont les avis sur l'hypothèse de voir le pilote Red Bull sacré champion pour la saison 2021, voici leurs réponses : 

Lire aussi :

  • OUI – Erwin Jaeggi, Motorsport.com Pays-Bas Netherlands

En regardant les deux premières courses, Max Verstappen semble certainement avoir une chance réaliste de remporter son premier titre cette année. Pour la première fois depuis longtemps, Red Bull a commencé la saison avec une voiture capable de se battre pour les pole positions et les victoires. Ils ont résolu les problèmes avec l’instabilité de l’arrière de la voiture, tandis que Honda a fait un pas de plus avec son unité de puissance. Mais, bien sûr, il ne faut pas sous-estimer Mercedes et Lewis Hamilton. Espérons que nous aurons beaucoup de courses passionnantes en 2021 et une bataille épique pour le titre qui se terminera sur le fil ! 

Alors que Verstappen et Hamilton se donnent à fond et tirent le meilleur parti de chaque course, le résultat final pourrait dépendre de deux facteurs qu'ils ne contrôlent pas eux-mêmes : le moment où leurs équipes décident qu'il est temps d'arrêter de travailler sur la voiture actuelle et de se concentrer pleinement sur la voiture de l'année prochaine, et dans quelle mesure ils peuvent compter sur leurs coéquipiers pour être utiles à leur stratégie de course. Nous avons vu durant les deux premières courses que Sergio Pérez est encore en train de trouver ses marques chez Red Bull Racing, et il pourrait aussi avoir besoin de se réadapter un peu à la pression supplémentaire de piloter à nouveau pour une équipe en haut du tableau. Pendant ce temps, Valtteri Bottas n'a pas exactement extrait le maximum de sa voiture non plus. Pérez et Bottas peuvent-ils donner à Verstappen et Hamilton le soutien nécessaire en course ? La réponse à cette question pourrait décider de qui devient champion cette année. 

 

  • OUI – Fabien Gaillard, Motorsport.com France France

Oui. C'est la première opportunité de Verstappen dans sa carrière et il a clairement les armes pour devenir Champion du monde cette saison. La Red Bull est une monoplace compétitive et capable de jouer la victoire dès le début de saison, c'est un changement notable par rapport aux années précédentes. 

Maintenant, Verstappen a beau avoir une expérience de six saisons en F1, reste à savoir comment il va réagir sous la pression du titre. Si Mercedes et Lewis Hamilton parviennent à se montrer menaçants sur la durée de cette longue saison, le Néerlandais va être confronté à quelque chose qu'il n'a jamais connu en discipline reine, lui qui a jusqu'ici joui du rôle commode d'outsider en position de pouvoir tout perdre pour récolter une ou deux victoires par saison. 

Nul doute qu'il a le bagage pour y faire face, mais si tous les points comptent et que la lutte est à couteaux tirés, il sera dans une zone inconnue, face à un adversaire qui a lui quasiment tout connu et notamment les écueils de la première tentative pour devenir Champion. 

 

  • PLUTÔT NON – Oleg Karpov Motosport.com Russie Russian Federation 

Max peut-il remporter le titre cette année ? Bien sûr qu’il le peut. Oui, il est un peu prématuré de prétendre que Mercedes et Red Bull seront aussi proches l’un de l’autre qu'ils l’étaient à Bahreïn et Imola, mais nous avons attendu trop longtemps ce duel, alors nous pouvons nous permettre de nous laisser un peu emporter ! Mais n'oublions pas que nous n'avons vu que deux courses... 

Jusqu’à présent, il semble que Max ait finalement obtenu une voiture capable de gagner des courses à la régulière week-end après week-end. Est-ce que cela suffira ? C’est sûr que c’est un pilote brillant, mais pour le moment, je parierais toujours sur un autre titre pour Lewis. Oui, Imola a prouvé que c’est aussi un humain et qu’il peut commettre des erreurs, mais son expérience peut encore jouer un rôle crucial cette année. Contrairement à Max, il sait exactement ce que c'est que de se battre pour le championnat, et il a beaucoup moins de pression. Il n’a rien à prouver. Max, lui, oui. Ces dernières années, il a fait pression sur Red Bull pour qu'on lui livre une voiture dans laquelle il pourrait se battre contre Mercedes. Maintenant, il l’a et c’est à son tour de le faire. Ce sera la première fois que nous verrons Max avoir cette pression.  

N'oubliez pas que Lewis a la capacité d'élever son niveau de jeu dans la seconde moitié de la saison. Dès qu'il sera à l'aise dans sa W12, il ira plus vite. Vous souvenez-vous de 2017 ? Il semblait que Sebastian Vettel et Ferrari étaient en meilleure position pendant une bonne moitié de la saison, mais au final, Lewis les a tout simplement détruits, s'emparant du titre quelques courses avant la fin du championnat. Bien sûr, Max peut gagner le titre cette année. Mais il devra se battre très dur pour cela. 

 

  • OUI – Alex KalinauckasAutosport.com Angleterre United Kingdom

Oui, tout à fait, il le peut. Le problème est que c’est loin d’être garanti ! Les deux premières courses de la saison 2021 ont confirmé ce que les essais suggéraient – c’est-à-dire que Mercedes a en effet été pénalisé par les modifications apportées aux règles aérodynamiques pour cette campagne, et que l’équipe de Verstappen est le leader du peloton en termes de rythme pur. 

Mais cela ne signifie pas que Red Bull a remplacé Mercedes comme équipe dominante en Formule 1, et il semble que la bataille entre les deux équipes fera rage tout au long de la saison 2021. Mercedes reste une brillante entreprise d'ingénierie et fera tout ce qu'elle peut pour rendre l'ensemble de la W12 plus rapide. La course d'Imola suggère que ses difficultés à Bahreïn ont été amplifiées par le fait que la piste ne convenait pas à la voiture. Red Bull, cependant, est très désireux de remporter un titre avec Honda avant de quitter la F1 et de prouver qu’il peut battre Mercedes avant que la Formule 1 ne change à nouveau en 2022, avec la RB16B qui semble remédier aux problèmes de tenue de route de son aînée.  

Alors oui, Verstappen peut certainement gagner son premier championnat du monde cette année, mais il devra être parfait y parvenir. Sa petite approximation face à Lewis Hamilton à Bahreïn lui a coûté une victoire et son redémarrage post drapeau rouge à Imola aurait pu en faire de même. Mais il est clairement rapide, sans peur et prêt pour son premier titre mondial. 

 

  • NON – Jose Decelis, Motorsport.com Espagne Spain

Non ! On a vu en d'autres occasions comment Mercedes commence l'année en concédant un peu de terrain et atteint rapidement son meilleur niveau et laisse tout le monde derrière, avant de se tourner vers l'année suivante et, à nouveau, voir les rivaux se rapprocher d'eux à la fin. 

De plus, il n'est pas évident de mettre fin à une hégémonie en F1. Verstappen a perdu la première course juste pour avoir dépassé les limites de piste (quelque chose qu’Hamilton a fait 30 fois). Sur la deuxième course, Hamilton a été autorisé à sortir des graviers en marche arrière, malgré le danger que cela représentait pour les voitures qui passaient et qui se qui aurait pu se produire. Si dans les situations de doute, Hamilton se trouve toujours avantagé, il n’y aura pas de lutte, ni avec Verstappen, ni avec qui que ce soit !  

 

  • OUI – Kevin Turner, Autosport, Angleterre United Kingdom  

Oui. On a vu qu'il possède tous les attributs-clés requis, notamment la vitesse brute, la gestion des pneus, le sens de la course et la vitesse sur le mouillé. Le seul point d'interrogation est de savoir s'il peut se retenir à certains moments pour marquer des points solides, plutôt que de se lancer dans tous les coups risqués. Mais il est probablement trop intelligent et expérimenté maintenant pour faire des gaffes majeures. 

Il semble également évident qu'il possède la meilleure voiture, la Red Bull RB16B, et qu'il n'aura pas à prendre autant de risques que par le passé. L'expérience et le niveau incroyablement élevé de Lewis Hamilton en donneront pour son argent à Max pour son titre, mais il semble que la combinaison Max/Red Bull pourrait être trop forte pour Mercedes cette année. Et mettre fin à l'incroyable série de titres d'Hamilton ne fera que renforcer le statut de Verstappen comme prochaine référence en F1.  

 

  • OUI – Guillaume Navarro, Motorsport.com France France

Oui, je le pense. La question n'est pas de savoir si Max Verstappen a ce qu'il faut pour pouvoir mener une campagne victorieuse au championnat de bout en bout. Elle consiste à savoir si la forme successive des packages Verstappen/Red Bull/Honda et Hamilton/Mercedes sur chaque circuit peut plutôt se transformer en une saison menant à un duel culte, ou plutôt en l'émergence progressive d'un favori après une partie de la saison. Un beau duel semble en tout cas s'annoncer.  

Le développement représentera évidemment un élément-clé de 2021, mais j'en vois un autre : l'influence des équipiers respectifs dans les campagnes des "numéros 1". Chez Red Bull, on semble particulièrement bien armé cette année avec Pérez dans la seconde monoplace pour occasionnellement prendre un rôle important dans l'établissement des stratégies et venir jouer un autre rôle que celui d'accumulateur de "restes" de points au championnat des constructeurs. L'une comme l'autre des équipes ne pourra pas se permettre des qualifications distantes ou de voir l'un de ses pilotes lâcher une demi-seconde au tour sur le rythme de course sans que cela ne soit fortement dommageable pour son leader. Sur la base de ce facteur en particulier, je tends à penser que Verstappen dispose d'un véritable atout par rapport à Hamilton. Tous deux disposent en tout cas d'une exceptionnelle lecture de la course et le sens de l'opportunité de Verstappen roues contre roues a une nouvelle fois été prouvé lors des premiers mètres du GP d'Emilie-Romagne, où il a poussé Hamilton à se sortir de sa zone de confort. La suite sera passionnante à suivre. 

  

  • NI OUI NI NON – Christian Nimmervoll, Motorsport.com Allemagne Germany

Certainement, oui. Red Bull est dans une bonne position à ce stade, après seulement deux courses. Va-t-il le gagner ? C'est une tout autre question à laquelle personne ne peut vraiment répondre à l'heure actuelle. Le tableau sera plus clair lorsque la saison de F1 aura dépassé Monaco et arrivera en juin. 

En effet, Red Bull a fait son meilleur début de saison depuis quelques années. Leurs voitures semblent compétitives. Mais Mercedes, après un mauvais départ lors des essais, a réussi à résoudre les problèmes d'inclinaison et de règles plus rapidement qu'Aston Martin, et semble être sur un meilleur chemin pour revenir au sommet. Ce sont des nuances comme l'usure des pneus qui décident si Max ou Lewis gagne une course, ou bien souvent des facteurs extérieurs (piste, températures, etc.). 

À mon avis, la grande question sera de savoir qui investira le plus de moyens dans la course au développement pour 2021, alors qu'une nouvelle réglementation est prévue pour 2022 et que le plafond budgétaire oblige les équipes à être très prudentes dans la gestion de leurs ressources. 

Par conséquent, je pense que la direction prise sera déterminée assez rapidement en début de saison. Si Red Bull et Mercedes s'affrontent jusqu'au dernier tiers de la saison, alors je pense que Red Bull est probablement plus disposé que Mercedes à sacrifier une partie de ses ressources de 2022 pour remporter le titre de 2021. Et j'ai vraiment hâte de voir si l'équipe Mercedes, habituellement irréprochable, et Lewis Hamiltonpeuvent maintenir leurs superbes performances lorsqu'ils ressentent la pression continue de Red Bull et Verstappen. Imola a montré que même Hamilton n'est pas à l'abri d'erreurs lorsque les choses ne vont pas dans son sens et celui de Mercedes. 

 

  • OUI – Benjamin Vinel, Motorsport.com France France 

C'est une évidence. Va-t-il le faire, telle est la question ! La Red Bull RB16B est clairement la monoplace la plus rapide du plateau d'après ce que l'on a vu lors des deux premiers Grands Prix de la saison ; seules des erreurs de Verstappen et de son coéquipier Sergio Pérez en Q3 ont permis à Lewis Hamilton d'arracher la pole position à Imola. Les fautes de Verstappen, justement, ont tendance à se raréfier depuis quelques années grâce à son expérience grandissante ; il est bien loin, le jeune loup qui accumulait jadis les sorties de piste et les accidents ! Sa constance au plus haut niveau est remarquable, en témoigne la manière dont il a anéanti Pierre Gasly et Alexander Albon, et sa maturité nouvellement acquise se lit dans son verbe. Il faudra un grand Lewis Hamilton pour le contrer en 2021. 

 

  • OUI – Jacobo Vega, Motorsport.com Espagne Spain 

Bien sûr qu’il le peut, mais il doit exploiter le potentiel de la Red Bull lors des premières courses. Tôt ou tard, Mercedes trouvera une solution aux problèmes de sa voiture et Max devrait accumuler tous les points possibles pour être dans une bonne situation à la fin de la saison. Si la pandémie le permet, cette saison F1 sera la plus longue de tous les temps, et pour battre Hamilton et Mercedes, il doit maximiser son potentiel et ne pas laisser de points en route. Le miroir pour eux devrait être 2006, quand Renault avait la meilleure voiture au début de la saison, mais que Ferrari a rattrapé son retard en cours de saison. 

 

  • OUI – Basile Davoine, Motorsport.com France France  

Max Verstappen est prêt. Si le Néerlandais est encore très jeune, sa précocité inégalée dans la discipline fait qu'il appartient déjà aux "meubles" de la Formule 1, désormais. Au fil des années, le diamant brut sur lequel Red Bull avait mis la main a été poli, et le résultat doit être la quête de ce titre de Champion du monde. Pilote star au talent indéniable, Verstappen a prouvé l'an dernier qu'il avait les épaules pour endosser le costume de candidat.  

Finalement, la mue s'est opérée ces deux dernières années, depuis que Daniel Ricciardo a quitté Red Bull et que Honda est devenu le motoriste de l'écurie. Dans un contexte nouveau, où il s'est définitivement affirmé, Verstappen a incarné le leadership attendu. Surtout, sur le plan de son pilotage, il a gommé les erreurs qui lui étaient fréquemment reprochées pour ne plus y céder que très, très rarement. En 2020, il a démontré sa régularité, le Grand Prix de Turquie faisant peut-être exception unique à cette nouvelle réalité.  

Dans ses attitudes et dans sa communication aussi, il a su évoluer dans le bon sens. "Sage", il ne le sera jamais, mais plus réfléchi et plus axé sur le long terme d'une campagne mondiale, cela fait peu de doute. En témoigne son comportement lors de son duel face à Lewis Hamilton à Bahreïn, à la fois en piste et derrière les micros après l'arrivée. Au contact du Britannique, il n'hésite pas à oser, flirtant il est vrai avec la limite comme à Imola, mais restant dans le cadre.  

En fait, selon moi, la question n'est plus de savoir si Max Verstappen peut jouer le titre, mais si Red Bull peut l'accompagner sur l'intégralité d'une saison dans cette conquête. 

 

partages
commentaires
Imola 1994 : les derniers jours de Roland Ratzenberger
Article précédent

Imola 1994 : les derniers jours de Roland Ratzenberger

Article suivant

Callum Ilott reprendra le volant au GP de France

Callum Ilott reprendra le volant au GP de France
Charger les commentaires