Vettel, poleman - "J'ai fait un tour parfait!"

Sebastian Vettel savait tenir une chance de coiffer au poteau les Mercedes, mais il ne s'attendait certainement pas à les voir si loin sur la grille de départ...

Sebastian Vettel a permis à Ferrari de renouer avec la pole position pour la première fois depuis la réalisation de Fernando Alonso, lors du Grand Prix d'Allemagne 2012.

Moment significatif pour la Scuderia Ferrari, la séance de ce samedi a été d'autant plus intéressante à suivre qu'elle a confirmé les difficultés de Mercedes sur le tracé de Singapour : les Flèches d'Argent voient en effet les deux Ferrari et Red Bull leur voler la vedette, et mettre fin à une série de 23 poles consécutives de Mercedes!

 

"C'est incroyable, je sais que ce n'est que samedi et que le plus dur reste à faire demain, mais il faut que j'apprécie le moment!", se réjouit Vettel, hilare au sortir de sa Ferrari. "Cela se présentait bien depuis ce matin, et la voiture était fantastique! Elle s'est améliorée au fil des qualifications".

Vettel admet qu'il ne s'attendait pas à voir un tel écart le séparer de toute concurrence. Certes, son premier tour lancé de Q3 suffisait à décrocher la pole, mais l'Allemand a enfoncé le clou dans son ultime tentative, se ménageant une avance confortable de plus d'une demi-seconde sur Daniel Ricciardo!

 

"Je suis surpris par l'écart mais j'ai fait un tour parfait à la fin. Je suis vraiment content de mes tours et surtout du dernier. C'est tellement facile d'aller trop loin, de trop attaquer! Je suis très heureux d'avoir tenu jusqu'à la ligne d'arrivée car c'était un très bon tour. Mais ce n'est que samedi, je suis sûr que les Mercedes seront très rapides demain. Le reste sera une surprise, c'est déjà une petite surprise".

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Sous-évènement Qualifications
Circuit Singapore Street Circuit
Pilotes Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Résumé de qualifications
Tags pole position, qualifications, singapour