Williams - Le vendredi n'est pas une journée pour chasser les chronos

Evaluations pneumatiques, aéro et réglages : tel a été le programme global de chaque équipe, ce vendredi, pour les deux séances d'Essais Libres du Grand Prix d'Australie

Evaluations pneumatiques, aéro et réglages : tel a été le programme global de chaque équipe, ce vendredi, pour les deux séances d'Essais Libres du Grand Prix d'Australie.
Williams n'a pas dérogé à la règle, et l'équipe s'est concentrée sur la collecte de données avec l'auto de Valtteri Bottas, auteur de 32 tours dans la seconde séance.

Des EL2 qui auront cependant été moins prolifiques pour Felipe Massa, immobilisé dans le garage en raison d'une fuite d'eau au niveau de l'unité de puissance suite aux EL1, et nécessitant un désossage assez conséquent de la monoplace.

"Nous avons complété tous les tests prévus, et ce fut une bonne journée pour nous", estime néanmoins Rob Smedley, Directeur de la Performance Williams. "Il a fallu retirer l'unité de puissance du châssis pour des réparations sur la voiture de Felipe, ce qui lui a fait manquer la seconde séance", regrette-t-il cependant.

Reste que Williams se prépare bien. Si Ferrari apparait plus rapide que prévu, le team de Grove semble être dans le bon wagon derrière Mercedes, sur un tracé peu conventionnel.

"Nous n'avons pas eu d'autre ennui de fiabilité pour nous causer des problèmes avec l'auto. Pour nous, le vendredi n'est pas une journée pour faire les gros titres ou aller chercher des temps au tour. Nous gardons la tête baissée et faisons notre boulot méthodiquement. C'est exactement ce que nous avons fait et je suis heureux de voir que l'équipe a repris les choses là où elle les avait laissées à Abu Dhabi [2014] et qu'elle a bien travaillé en tant que groupe".

INSIDE GRAND PRIX - La preview vidéo 2015 1 - 2

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Felipe Massa , Valtteri Bottas
Équipes Mercedes , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités