Alonso - J'ai tant appris chez Ferrari!

Fernando Alonso quittera bien Ferrari au terme de cette saison, et c'est Sebastian Vettel qui prendra sa place pour faire équipe avec Kimi Räikkönen

Fernando Alonso quittera bien Ferrari au terme de cette saison, et c'est Sebastian Vettel qui prendra sa place pour faire équipe avec Kimi Räikkönen. Le pilote espagnol ne part pas aigri ou en colère contre Ferrari, et rappelle que comme Vettel dans le sens inverse, la meilleure décision à prendre lorsque les deux parties ne souhaitent plus aussi ardemment travailler ensemble est d'emprunter des voies différentes.

"J'ai apprécié cette expérience, et je me sens très privilégié de voir ce que nous avons accompli durant ces années, avec ce groupe de gens avec qui j'ai travaillé", salue Alonso en conférence de presse ce jeudi. "J'ai tant appris, c'était super! Je ne suis pas le même pilote qu'en 2009, quand je suis arrivé. Je pense être mieux préparé, plus apte à tous les niveaux en tant que pilote. Ce fut un pas très important dans ma carrière".

"Il faut savoir quand vient le moment de changer. J'ai exprimé mon désir à l'équipe en septembre; ils comprennent; ils ont été très compréhensifs de ma position, m'ont écouté en dépit du fait que nous avions encore deux ans de contrat. C'est mieux pour les deux côtés, et j'espère me battre pour des victoires dans le futur désormais".

Alonso a fait savoir qu'il n'y avait pas eu un évènement particulier pour le convaincre de rompre son union avec Ferrari, mais plus une succession de choses dans l'environnement global de la Scuderia. Le Double Champion du Monde avait déjà hésité à remettre le couvert avec Maranello cette année.

"Il n'y a pas eu un moment spécial de l'année, où j'ai ouvert les yeux", explique-t-il ainsi. "L'an dernier, j'avais des doutes concernant 2014. Je savais qu'il y avait un grand changement de règles et qu'il était bon de vérifier comment 2014 allait se passer pour Ferrari. J'ai eu une relation très proche avec le Président Montezemolo, et nous parlions chaque semaine. Nous avions décidé que si ça n'allait pas cette année avec nos résultats, nous pourrions considérer autre chose, et que je voudrais dans ce cas partir".

Alonso demeure conscient du fait que même un divorce ne peut se faire qu'avec un consentement mutuel. Ce qui est "le mieux pour Ferrari", dans le contexte actuel, était donc de choisir de se séparer.

"Je veux remercier Ferrari : ils auraient pu dire non, mais c'est la meilleure chose pour les deux parties. J'ai beaucoup d'amour et de respect pour cette équipe, et ils me l'ont montré aussi. A partir de lundi, je serai un supporter de Ferrari, mais plus un pilote Ferrari".

Alonso pilotera ce weekend avec un casque signé par les 55 mécaniciens présents dans le garage Ferrari pour les "avoir avec lui à bord" pour sa dernière course avec Ferrari.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités