Alonso : L'excitation est encore là, mais les voitures sont trop lentes

Une semaine après les déclarations de Sebastian Vettel au sujet du bruit des nouveaux moteurs V6 turbo, c'est désormais sur le sujet du spectacle en course que les pilotes sont régulièrement interrogés

Une semaine après les déclarations de Sebastian Vettel au sujet du bruit des nouveaux moteurs V6 turbo, c'est désormais sur le sujet du spectacle en course que les pilotes sont régulièrement interrogés.

Alors qu'une réunion devrait avoir lieu ce week-end à Bahreïn pour évoquer les inquiétudes de Ferrari auprès de Bernie Ecclestone et Jean Todt, Fernando Alonso a exposé son point de vue. Le pilote espagnol adopte une posture très mesurée par rapport à cette question, mais il avoue que la lenteur des monoplaces est le principal problème à ses yeux.

"Ça reste excitant car au final, on court les uns contre les autres", assure le double Champion du Monde. "La compétition, c'est l'ADN d'un pilote. Si l'on pilote des go-karts, on prend du plaisir alors que l'on va à 50 km/h avec des pneus très durs et des glissades partout, et on aime faire la course. Ce n'est donc pas un problème d'excitation. C'est juste que les voitures sont trop lentes."

"Le meilleur tour en Malaisie était de 1:34.8 avec Vettel il y a quelques années, et Hamilton a fait 1:43, cela fait neuf secondes. Derrière le volant, quand on pilote neuf secondes plus lentement, on ne prend pas autant de plaisir qu'avec une voiture rapide. Tant que c'est la même chose pour tout le monde, et que vous courez les uns contre les autres, on continue à aimer ça. Mais pour des pilotes comme moi, Kimi [Räikkönen] ou Jenson [Button], qui ont piloté d'autres F1, ce n'est pas mieux ou pire, mais ces voitures peuvent nous manquer."

D'une manière plus générale, Alonso pense que le Grand Prix de Malaisie ne reflétait pas forcément ce que sera la Formule 1 cette saison après tous ces changements techniques. Il estime également qu'il faut encore donner du temps pour que tout se mette en place, puisque le nouveau règlement n'a pour le moment été mis à l'épreuve que sur deux courses.

"Nous devons faire en sorte d'avoir un meilleur spectacle, mais il faut réfléchir à tout. Nous devons aussi donner un peu de temps car nous n'avons fait que deux courses. Il y a un long chemin à parcourir. Il y aura des courses excitantes, il y aura des courses ennuyeuses, comme au football. Certains matchs font 0-0 et c'est horrible, et la semaine suivante on peut voir un 5-4."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso , Sebastian Vettel , Jean Todt , Bernie Ecclestone
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités