Alonso oublie la victoire, et sent la menace de Williams et Force India

Ferrari a fort à faire pour se maintenir en troisième position du Championnat du Monde des Constructeurs

Ferrari a fort à faire pour se maintenir en troisième position du Championnat du Monde des Constructeurs. Avec les équipes clientes Mercedes (Force India, Williams, McLaren) proches et montrant des progrès réguliers, Ferrari n’est pas à l’abri de difficultés encore plus prononcées dans une saison 2014 jusqu’à présent bien décevante.

Après 8 GP, seuls 26 points séparent Ferrari, troisième, de McLaren, sixième. Fernando Alonso reconnaît qu’il n’aura pas la partie facile, et espère implicitement que Räikkönen inscrive plus de points pour maintenir Ferrari au niveau qui doit être le sien.

« Je pense qu’en Autriche il n’y avait pas que Williams qui était notre plus grand rival. Nous étions dans un groupe comprenant McLaren, Force India, Toro Rosso. Ce n’était donc pas que Williams, malheureusement ».

« Il nous faut continuer à essayer de prendre de la marge sur ces équipes, particulièrement pour le championnat des constructeurs, car nous sommes sous la menace de Williams, Force India et McLaren. Red Bull est un peu devant nous actuellement ».

Alonso ne se fait par ailleurs pas vraiment d’illusions concernant la possibilité de reprendre Red Bull, qu’il s’attend à voir particulièrement compétitif à Silverstone. C'est plutôt derrière que l'Espagnol s'efforce déjà de maintenir le reste de la meute.

« Il peut se passer des choses intéressantes au championnat des constructeurs, et il nous faut faire un effort maximal et nous concentrer sur cela. Je m’attends à ce qu’ici, Red Bull revienne en bonne forme, car c’est un circuit aéro. Mais je pense que Williams sera solide. Je ne pense pas que l’Autriche était la seule bonne course pour eux. Ils étaient aussi très bons au Canada, et je pense qu’ils seront une menace ici ».

« Si nous ne marquons pas de points et terminons P6 ou P7 au championnat, cela fera du mal à l’équipe pour l’an prochain, sur la prime économique et avec ce qui se passe ».

C’est malgré tout avec honnêteté que l’Espagnol avoue penser qu’il ne signera pas de victoire cette année. Alonso a toujours remporté au moins une manche par saison depuis son arrivée chez Ferrari.

« Si je suis honnête avec vous, je dirais que non, ce n’est pas possible de gagner cette année. C’est ce que je pense à l’intérieur. Mais en 2011 ? Je ne pensais pas non plus que c’était possible, et nous avons gagné à Silverstone. Tout peut arriver, donc. Nous essaierons de faire de notre mieux, et si une opportunité se présente, nous la saisirons. C’est extrêmement difficile avec les performances que nous affichons ».

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Toro Rosso , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités