Alonso - Trop tôt pour avoir des certitudes à Suzuka

Si la journée de travail a été bonne selon les dires de Fernando Alonso, celui-ci estime que les incertitudes sont encore beaucoup trop nombreuses à Suzuka

Si la journée de travail a été bonne selon les dires de Fernando Alonso, celui-ci estime que les incertitudes sont encore beaucoup trop nombreuses à Suzuka. Compte tenu de la menace du typhon et de fortes pluie, le double Champion du Monde ne se risque à aucun pronostic quant aux objectifs de la Scuderia.

Le pilote espagnol explique qu'il a pu tester un maximum de choses sur la F14 T, en déroulant un programme complet, mais l'optimisme s'arrête là pour le moment.

"Malgré de nombreuses interruptions durant la deuxième séance, nous avons réussi à terminer notre programme complet sans aucun problème, en travaillant sur le set-up pour la course à la fois en conditions sèches et humides", précise-t-il.

En plus des incertitudes météo, il est trop tôt pour savoir quelle stratégie peut se dessiner en cas de course sur le sec – un scénario pour le moment très peu probable. Les composés les plus durs apportés par Pirelli à Suzuka semblent en effet ouvrir la porte à de nombreuses options différentes.

"Pour le moment, les prévisions météo incertaines rendent impossible de prendre une décision, même en ce qui concerne le choix de pneus", insiste Alonso. "Ici, par rapport à d'autres circuits, la différence entre les composés est minimale et leurs niveau de performance est très similaire."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Fernando Alonso
Type d'article Actualités