Räikkönen ne se laisse pas emporter par sa victoire

Dimanche dernier, Kimi Räikkönen a offert à Ferrari sa première victoire de la saison

Dimanche dernier, Kimi Räikkönen a offert à Ferrari sa première victoire de la saison. Ce fut aussi le premier succès du Finlandais depuis le 27 avril 2008. Un vrai soulagement pour lui et l'équipe.

Cependant, étant donné que Ferrari a laissé tomber le développement de la F60 pour se concentrer sur la saison 2010, Räikkönen reste réaliste et pense qu'il sera très difficile pour son équipe de remporter d'autres courses cette année.

"Je ferai de mon mieux pour rapporter autant de points que possible dans les Grands Prix restants. Ce ne sera pas facile car les autres équipes vont se pointer avec d'autres développements alors que nous gelons celui de la F60 et que nous nous concentrons sur le projet de 2010," explique-t-il.

"Nous devons essayer de faire de notre mieux avec ce que nous avons, de nous battre pour une place sur le podium. Nous sommes très heureux pour nos fans qui ont enfin une raison de faire la fête."

"Il n'y a pas de meilleur moyen d'arriver à Monza. Je sais que je me répète, mais je veux le redire : ce ne sera pas facile, mais nous ferons de notre mieux pour être à nouveau sur le podium."

Le champion du monde 2007 nous fait revivre sa victoire sur le circuit de Spa-Francorchamps. Il reconnait que le KERS l'a aidé, mais cela ne dévalorise pas pour autant sa victoire.

"Naturellement, le KERS nous a beaucoup aidé au départ et lorsque la voiture de sécurité est intervenue. Cela ne change pas la valeur de la victoire, mais nous avons apprécié le premier succès de cette voiture avec le KERS."

"Je savais que le départ serait crucial. Barrichello a pris un départ très lent, ce qui ne m'a pas aidé, mais j'ai réussi à ressortir de La Source en troisième position et j'étais juste derrière Kubica à l'Eau Rouge," se remémore le natif d'Espoo.

"Ensuite je l'ai dépassé, mais j'ai pris le premier virage à droite trop large après la principale ligne droite, en maintenant la seconde position. Puis la voiture de sécurité nous a aidé."

"À la reprise, nous savions qu'il serait crucial de maintenir les pneus et les freins à la bonne température pour attaquer Fisichella en exploitant le KERS. Il y a eu un moment où nous avons failli entrer en collision pendant la manœuvre de dépassement, mais j'ai pu maintenir ma trajectoire sur la piste," poursuit Räikkönen.

"Une fois que je l'ai passé et que j'étais en tête, je savais que le plus gros avait été fait. Nous avions plus ou moins les mêmes quantités d'essence et même s'il était très rapide, il n'y avait aucune possibilité pour lui de m'attaquer."

"Peut-être que ça aurait été plus facile si nous avions des pneus de type différent, mais nous avons franchi la ligne d'arrivée en premier. C'était génial d'entendre de nouveau l'hymne national finlandais sur le podium !"

"{J'étais passé près de la victoire à plusieurs reprises l'année dernière mais, pour une raison ou une autre, je n'ai pas pu le faire," conclut le pilote Ferrari.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Ferrari
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités