Tests GP2 - Alex Lynn et Norman Nato dominent le Jour 2

partages
Tests GP2 - Alex Lynn et Norman Nato dominent le Jour 2
10 mars 2015 à 15:11

Alex Lynn, DAMS
Alex Lynn, DAMS
Norman Nato, Arden International
Alex Lynn, DAMS

C'était aujourd'hui la deuxième journée des essais de pré-saison du GP2 Series à Abu Dhabi, et ce sont Alex Lynn (DAMS) et Norman Nato (Arden) qui se sont montrés les plus rapides, respectivement le matin et l'après-midi.

La séance matinale s'est disputée dans des conditions venteuses ; la plupart des pilotes se sont concentrés sur des simulations de course. Mitch Evans (Russian Time) a rapidement pris la tête du classement devant Stoffel Vandoorne (ART) et Alexander Rossi (Racing Engineering). Lynn a cependant pris l'avantage à mi-séance en 1'50"602, devançant la Trident de Raffaele Marciello, et a ensuite signé un chrono en 1'49"648 qui lui a assuré de finir la séance en tête. C'était un doublé DAMS, puisque Pierre Gasly s'est classé deuxième en 1'50"104, devançant Marciello et Vandoorne (tous deux en 1'50"620) ainsi qu'Evans (1'50"625).

L'après-midi a commencé tout doucement : la plupart des pilotes sont restés au garage pendant la première heure d'essais. À mi-séance, Richie Stanaway (Status) était en tête du classement, mais relativement loin des chronos du matin : 1'51"648. Marciello s'est ensuite emparé de la première place en 1'50"973, avant que Rio Haryanto (Campos) ne provoque un drapeau rouge. La séance s'est ensuite animée : Norman Nato a signé le meilleur chrono en 1'50"858, puis a provoqué un drapeau rouge en stoppant son Arden sur le bas-côté, ce qui ne l'a pas empêché de reprendre la piste en fin de séance et de signer un tour en 1'49"697 en pneus supertendres, plus d'une seconde plus rapide que quiconque dans la séance de l'après-midi !

Alex Lynn et Norman Nato sont donc les deux seuls pilotes à être passés sous la barre de 1'50 aujourd'hui. Voici les chronos combinés de ce matin et de cet après-midi :

  • 1. Alex Lynn (DAMS) 1'49"648
  • 2. Norman Nato (Arden) 1'49"697
  • 3. Pierre Gasly (DAMS) 1'50"104
  • 4. Raffaele Marciello (Trident) 1'50"620
  • 5. Stoffel Vandoorne (ART) 1'50"620
  • 6. Mitch Evans (Russian Time) 1'50"625
  • 7. Alexander Rossi (Racing Engineering) 1'50"767
  • 8. Julián Leal (Carlin) 1'50"906
  • 9. André Negrão (Arden) 1'50"941
  • 10. Arthur Pic (Campos) 1'50"996
  • 11. Jordan King (Racing Engineering) 1'51"073
  • 12. Marco Sørensen (Carlin) 1'51"117
  • 13. René Binder (Trident) 1'51"146
  • 14. Sergio Canamasas (Hilmer) 1'51"171
  • 15. Rio Haryanto (Campos) 1'51"248
  • 16. Sergey Sirotkin (Rapax) 1'51"264
  • 17. Zoël Amberg (Lazarus) 1'51"395
  • 18. Nobuharu Matsushita (ART) 1'51"556
  • 19. Richie Stanaway (Status) 1'51"620
  • 20. Artem Markelov (Russian Time) 1'51"623
  • 21. Daniël de Jong (MP) 1'51"675
  • 22. Vittorio Ghirelli (MP) 1'51"969
  • 23. Nathanaël Berthon (Lazarus) 1'52"012
  • 24. Robert Visoiu (Rapax) 1'52"112
  • 25. Marlon Stockinger (Status) 1'52"694
  • 26. Axcil Jefferies (Hilmer) - pas de chrono
Prochain article FIA F2
Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?

Previous article

Pourquoi le GP2 est-il l'antichambre de la Formule 1 ?

Next article

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs

La prouesse de Dallara et Pirelli avec leurs simulateurs