Vandoorne s'impose en Principauté

partages
Vandoorne s'impose en Principauté
Par :
22 mai 2015 à 10:56

Alexander Rossi, Racing Engineering
Sergio Canamasas, MP Motorsport
Arthur Pic, Campos Racing
Sergey Sirotkin, Rapax
Raffaele Marciello, Trident

Stoffel Vandoorne a remporté une très belle victoire à Monaco après un long duel face à Alexander Rossi, dans la course principale de ce weekend GP2.

Sur la grille de départ, on retrouve Rossi et Raffaele Marciello en première ligne. Arthur Pic et Vandoorne composent la deuxième ligne, tandis que Pierre Gasly, Alex Lynn et Mitch Evans sont dans le ventre mou du classement.

Cependant, le départ est avorté lorsque Nobuharu Matsushita cale, provoquant un bouchon qui fait également caler de nombreuses autres monoplaces. Un nouveau tour de formation a lieu, mais pas le départ : la grille d'origine est reformée. Cela n'est pas du goût de Mitch Evans, qui s'étonne que les pilotes qui ont calé puissent prendre le départ de la grille.

Au départ, Marciello prend le meilleur envol et fait l'extérieur à Rossi à Sainte-Dévote ! Aucun abandon n'est à déplorer. Rossi tourne cependant plus vite que Marciello et réduit vite l'écart creusé par ce dernier au premier tour.

Marciello crée un embouteillage

Les pneus supertendres de la Trident se dégradent rapidement, formant un bouchon avec les pilotes du top 4. Finalement, Marciello rentre au stand, laissant la voie libre à Rossi, Pic et Vandoorne. Le Français fera de même, peu après.

Matsushita n'a pas de réussite en ce jour : il arrive à la chicane toutes roues bloquées et s'accroche avec Daniël de Jong. Matsushita est contraint à l'abandon. Markelov, quant à lui a besoin d'un nouvel aileron après avoir percuté le mur.

Marco Sørensen se fait pousser dans le mur de l'épingle par Norman Nato, mais la monoplace est évacuée sans voiture de sécurité.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée lorsque Mitch Evans se porte à la hauteur de Nick Yelloly à la chicane, mais ce dernier le le voit pas et se rabat sur lui, provoquant l'abandon du pilote Russian Time.

Vandoorne prend la tête dans les stands

Rossi et Vandoorne en profitent pour passer les pneus supertendres à mi-course, mais le Belge prend l'avantage dans les stands ! Grâce à leur arrêt pendant la voiture de sécurité virtuelle, ils reprennent la piste en tête.

La voiture de sécurité virtuelle est déployée à nouveau un court instant pour enlever un débris de la piste, sans grande conséquence. Sergio Canamasas réalise un superbe dépassement sur la Campos de Pic à Sainte-Dévote pour la troisième place virtuelle, car Julián Leal a écopé d'une pénalité pour avoir percuté Sergey Sirotkin dans les stands.

Rossi ne parviendra pas à menacer Vandoorne, qui remporte la course principale pour la troisième fois en trois meetings et qui, de façon inhabituelle, permet à la Marseillaise de résonner en Principauté pour son écurie, ART Grand Prix. Rossi signe tout de même son cinquième top 4 en cinq courses grâce à la deuxième place.

Ils sont rejoints sur le podium par un étonnant Sergio Canamasas. Pic et Sirotkin complètent le top 5. Marciello finit à une décevante huitième place, mais sera par conséquent en pole position pour la course sprint, demain, à 16h10.

Au championnat, Vandoorne creuse l'écart avec 111 points déjà. Il devance Rossi (68), Haryanto (49), Evans (28) et Lynn (25).

GP2 - Monaco - Course 1

Pos
Pilote  Equipe
Temps/Ecart
Stoffel Vandoorne ART Grand Prix 58'12.368
Alexander Rossi Racing Engineering +6.292
Sergio Canamasas MP Motorsport +16.726
Arthur Pic Campos Racing +17.813
Sergey Sirotkin Rapax +20.691
Julián Leal Carlin +25.164
Richie Stanaway Status Grand Prix +25.470
Raffaele Marciello Trident +26.803
Jordan King Racing Engineering +31.339
10  Nick Yelloly Hilmer Motorsport +42.915
11  Rene Binder Trident +43.837
12  Daniël de Jong MP Motorsport +45.528
13  Alex Lynn DAMS +46.824
14  Pierre Gasly DAMS +47.666
15  Robert Visoiu Rapax +49.290
16  Rio Haryanto Campos Racing +51.085
17  Nathanaël Berthon Lazarus +52.135
18  Norman Nato Arden International +1'02.735
19  Marlon Stöckinger Status Grand Prix +1'07.600
20  Johnny Cecotto
Hilmer Motorsport +1'07.999
21  André Negrão Arden International  
22  Zoel Amberg Lazarus  
Mitchell Evans RUSSIAN TIME  
Artem Markelov RUSSIAN TIME  
Marco Sørensen Carlin  
Nobuharu Matsushita ART Grand Prix
Article suivant
Flashback Monaco 2011 - Le carnage des qualifications

Article précédent

Flashback Monaco 2011 - Le carnage des qualifications

Article suivant

Brundle teste les Pirelli 18" sur une GP2 à Monaco

Brundle teste les Pirelli 18" sur une GP2 à Monaco