Dan Ticktum débarque en Formule E

Dan Ticktum va faire ses débuts en Formule E la saison prochaine, au sein de l'écurie NIO.

Dan Ticktum débarque en Formule E

C'est en Formule E que Dan Ticktum va poursuivre sa carrière, y rejoignant l'écurie NIO. Précédemment membre des programmes de jeunes pilotes Red Bull puis Williams, qui se sont tous deux séparés de lui, Ticktum met entre parenthèses son rêve de Formule 1, estimant de toute façon ne pas être assez politiquement correct pour la catégorie reine du sport automobile.

De plus, le Britannique peine à jouer le titre en Formule 2 malgré de bons résultats. La saison dernière, pour sa première campagne complète, il a pris la 11e place au général avec DAMS, mais était déçu. "Malheureusement, l'année avec DAMS n'a pas été si bonne", a-t-il récemment déclaré sur le site de la F2. "Quelques changements ont été apportés à la voiture et à l'équipe, et nous avons été en difficulté toute l'année. [Jüri] Vips a été mon coéquipier pendant un moment, il n'arrivait pas vraiment à se rapprocher de moi, et nous étions plus ou moins vers le top 10, mais nous ne nous battions pas assez."

Ticktum occupe désormais le quatrième rang avec Carlin mais accuse 49 points de retard sur le leader Oscar Piastri à six courses du but. Après avoir envisagé l'IndyCar, il se tourne désormais vers le championnat tout électrique au sein de NIO 333, qui a perdu son second pilote, Tom Blomqvist, parti en IMSA. L'Anglais sera associé à son compatriote Oliver Turvey, membre emblématique de cette écurie.

Oliver Turvey, Dan Ticktum, NIO 333

Dan Ticktum et Oliver Turvey (NIO 333)

"Je suis très heureux de courir avec l'écurie NIO 333", se délecte Ticktum. "Cela va être un très grand challenge car je n'ai pas eu beaucoup de temps pour me préparer pour les essais de la semaine prochaine, et la Formule E est compliquée, mais ce sera très enthousiasmant. Il y a beaucoup d'outils différents que l'on peut utiliser en tant que pilote, mais c'est une expérience complètement différente de la Formule 2, alors j'attends ça avec beaucoup d'impatience, à la fois mentalement et physiquement. J'ai passé quelques jours avec l'équipe à Silverstone cette semaine et c'était super, espérons pouvoir essayer de faire des progrès la saison prochaine et remonter dans la hiérarchie."

Les débuts de Ticktum s'annoncent toutefois compliqués : il ne pourra participer qu'aux deux premières des trois journées d'essais de pré-saison à Valence, les 29 et 30 novembre, avant de se rendre en Arabie saoudite pour l'avant-dernier rendez-vous de F2. Il sera remplacé par le pilote de réserve Adam Carroll le 2 décembre.

"Accueillons chaleureusement Daniel Ticktum, le nouveau membre de la famille NIO 333 en Formule E", déclare Vincent Wang, PDG de NIO. "Ses résultats qui m'impressionnent le plus sont les deux victoires au Grand Prix de Macao, l'une des courses les plus célèbres au monde. Bien qu'il ait connu des difficultés durant sa carrière, j'estime que son expérience le mènera vers le succès. Il est une nouvelle star jeune et éblouissante qui brillera sur les circuits de Formule E."

Du côté de NIO 333, après avoir pris la dernière place du championnat lors des trois dernières saisons en date, on espère enfin remonter la pente. La campagne en date représentait déjà un progrès net par rapport à la précédente, avec 19 points contre zéro précédemment. L'écurie vient de s'installer dans de nouveaux locaux à Silverstone et vise désormais le podium.

Askew chez Andretti… en Formule E

Oliver Askew, Jake Dennis, Andretti Autosport

Jake Dennis et Oliver Askew (Andretti Autosport)

Du côté d'une équipe Andretti qui conserve les groupes propulseurs BMW mais n'est plus l'écurie d'usine de la marque à l'hélice, c'est Oliver Askew qui sera aligné aux côtés de Jake Dennis. Le Floridien de 24 ans connaît bien Andretti pour avoir remporté le titre d'Indy Lights 2019 avec cette structure, qui l'a également engagé sur quatre courses d'IMSA cette année en LMP3. Askew a également participé à la saison 2020 d'IndyCar et à cinq courses en 2021, avec trois écuries différentes ; il était monté sur le podium à l'Iowa Speedway l'an passé.

"Nous sommes heureux d'accueillir Oliver de retour dans la famille Andretti pour compléter notre duo de pilotes de Formule E", commente Michael Andretti, PDG et président d'Andretti Autosport. "Nous avons eu beaucoup de succès avec Oliver en 2019 lorsqu'il a remporté le championnat d'Indy Lights avec nous, et nous sommes impatients de lui faire découvrir la Formule E. Il est travailleur et a la science de la course. Nous avons bon espoir qu'il applique cela lors de cette nouvelle opportunité. Nous sommes aussi très enthousiastes de pouvoir engager le premier pilote américain à temps plein dans un championnat international si passionnant."

partages
commentaires
Rivé sur l'Endurance, Nato "pas frustré" de perdre sa place en FE
Article précédent

Rivé sur l'Endurance, Nato "pas frustré" de perdre sa place en FE

Article suivant

Du changement à la tête de Venturi et de DS Techeetah

Du changement à la tête de Venturi et de DS Techeetah
Charger les commentaires